Élections législatives de 2022, Réunion/Hexagone !

Une joyeuse défaite !

Ce fut une joyeuse défaite au niveau nationale, comme au niveau régionale pour ma (nouvelle) chapelle..
Je concluais mon précédent billet d’humour concernant les présidentielles par ceci: “Une page d’une décennie politique se tourne marquant la fin de mon attachement politique à la France et le début de mon ancrage de militant politique Réunionnais.” Avant de vous donner mon analyse des élections législatives au niveau national, je devrais vous expliquer mon implication sur le terrain Réunionnais dans le parti régional “Croire & Oser” auprès d’Alexandre Laï-Kane-Cheong. Voire peut-être vous expliquer brièvement son parcours politique !

1 – Parcours d’Alek :

Alors qu’Alexandre Lai-Kane-Cheong (dit Alek) revient à la Réunion à 24 ans en fin 2012 avec son double Master Sorbonnien (en Philosophie politiques et Ressources Humaines, soit un parcours hybride mi-gauchiste/mi-droitard), il se décide s’engager dans la vie dans la cité où il commence à fréquenter le milieu militantisme. La situation Réunionnaise est tendue avec les différentes “violences urbaines” qu’il fonde début 2013 l’UJ2R (l’Union de la Jeunesse Résistante Réunionnaise).
Il est quasi-impossible de retracer l’origine du parcours politique d’Alk sans évoquer sa rencontre avec le militant Frédéric Maillot, fondateur du Réyoné Soubat Kont Profitèr (pouvant être traduit par : “Réunionnais Luttant Contre les Profiteurs”), mouvement de tendance anticoloniale. Ils deviendront compagnons de route. Cela sera primordial pour comprendre la suite des évènements…
Les deux jeunes camarades se rejoindront au sein de l’UJ2R où ils rencontreront différents acteurs de la Réunion, comme ici le Préfet ou la Présidente du Conseil Générale, souvent avec un plutôt grand bruit médiatique. Des jeunes si impertinents venu de nul part qui s’invitent par la force de la persuation à la table des discussions politiques et économiques, où beaucoup de citoyens y sont exclus, est plutôt très bien vue du reste de la population !
La tentation est trop forte, ils se sont jeté dans le bain politique fin 2013 en co-fondant le parti politique “Croire & Oser” , seul avec pour mot d’ordre de jamais s’allier avec les partis politiques déjà en place, qu’ils soient de gauche ou de droite ! Ils font près de 4% lors des élections municipales de 2014 dans la capital Réunionnaise, première ville d’Outre-Mer Française, l’une des deux villes de cœur d’Alek (on le verra mieux plus loin). Le public découvrit au-delà du philosophe Alek qu’il était aussi un punchlineur lors du débat télévisé, quand il répondit droit dans ses bottes au maire socialiste sortant (et réélu), qui tentait de l’amadouer, que jamais il ne ferait alliance avec je cite “un repris de justice” !
Nouvelle élection avec les élections départementales de 2015, toujours dans un canton Dionysien, celui qui comprend le quartier populaire du Chaudron. Alek et Frédéric font le buzz en s’invitant en direct du plateau télévisé de Réunion 1ère pour protester contre la préconisation du CSA où la télévision publique n’invite que les représentants des partis politiques nationaux représentés localement. Résultats: il font près de 11%.
La plus grande révélation d’Alek auprès d’un plus large public fut lors des élections législatives de 2017 où il se présentait sur la 6ème circonscription de la Réunion (j’y reviendrai), où il brilla face à ces médiocres adversaires et la cacophonie qui régnait sur le plateau lors du débat télévisé devant le poste télévisé de milliers de famille Réunionnaise. Dans le public du plateau, on peut apercevoir Frédéric Maillot assis à côté de Julie Aroubani, la suppléante d’Alek pour celle élection. (Et si on fait attention, on peut apercevoir derrière eux la future binôme d’Alek en 2022 !)
Résultats: il termine 4ème sur 16 candidats, quasiment au coude à coude face à son adversaire communiste avec près de 10%. C’est là qu’il voit qu’il fait un meilleur score dans sa commune d’enfance Ste-Suzanne avec près de 11% et non du côté Dionysien où il s’était déjà présenté les deux précédentes élections. Il décide dès ce moment à préparer son ancrage pour les élections municipales de 2020 à Ste-Suzanne et non plus St-Denis.
Alek ne passe pas son temps sur les plateaux télévisé, mais est un militant de terrain qui sert des élections comme tremplin médiatique pour faire passer des messages de son parti à la société Réunionnaise en crise. Une de ses plus grande exposition médiatique fut l’affaire des paillotes de l’Ermitage-les-Bains en 2018, pour le meilleur et pour le pire !
Le sujet de fond de l’affaire reste la gentrification du littorale Réunionnais, ce qui va très vite glisser sur le fameux sujet tabou et médiatiquement refoulé Réunionnais numéro 1…
Ce sujet médiatiquement exploitable a attiré des militants de tout bord voulant en quête de caméra, là où Alek était présent dès le début. Ici on peut y apercevoir Jean-Hugues Ratenon, l’unique député Insoumis de la Réunion (de l’époque), qui s’est fait le défenseur des Réunionnais présumément insulté par un commentaire facebook (oui j’adore le niveau de courage d’aller lutter contre les propos d’un internaute) où le combat initial s’est vit déraper en un clivage identitaire zoreil/créole.
Le soucis a été la début du boycott médiatique d’Alek devenu comme infréquentable par le lobby journalistique local qu’il l’a faussement dépeint comme baignant dans un milieu révolutionnaire “extrémiste”, là où depuis des mois il parlait uniquement de l’aspect économique de la gentrification, en évitant soigneusement l’aspect identitaire et ethnique tout simplement car Monsieur Laï-Kane-Cheong est un antiraciste !
3 simples petites années nous séparent, pour autant être marqué par le sceau de la décennie 80 et celui de la décennie 90 est quasiment un clivage générationnel en terme de conscientisation politique ! Rajouté un parcours universitaire et professionnel radicalement différents, cela ne peut que produire un paradigme divergent entre un charismatique tribun antiraciste modéré militant de terrain pragmatique de 88 et un amateur souverainiste français idéologiquement radical (du latin “radis” signifiant racines) militant de salon de l’ombre de 91. Cette tentative de discrédit est surprenante tellement elle est disproportionné face à la réalité concernant la personne concernée… Cette marginalisation va se faire directement sentir lors de sa participation à la crise des Gilets Jaunes sur tous les barrages de l’île, sans aucun relai médiatique…
Retour devant la lumière des médias après 2 ans de boycott grâce aux élections municipales de 2020. Comme convenu, Alek se présente sur la commune de Ste-Suzanne où il était en campagne de proximité depuis des mois, pour ne pas dire années, laissant la place de St-Denis au chaudronnais Frédéric Maillot, qui lui-même laisse la tête de liste à Vanessa Payet-Pignolet.
Résultats à St-Denis: le Parti Croire & Oser (dit PCO) fait près de 8% et arrive en 3ème position derrière la candidate PS, le candidat LR et la candidate UDI.
Le couple Payet/Maillot se faisait draguer autant par le candidat de droite que la candidate centriste. Cette dernière a préféré rejoindre son adversaire socialiste que son collègue de centre-droit. C’est certainement leur convergence macroniste qui dû jouer en cette drôle de destiné…
Résultats à St-Ste-Suzanne: Alek arrive 3ème position avec près de 16% et se qualifie dans une triangulaire, là où le maire communiste sortant a l’habitude de se faire élire dès le 1er tour ! Enfin une qualification au second tour après 4 tentatives électorales !
Le punchlineur Alek lors du débat d’entre-deux tours des municipales a fait doubler son score passant de 16% à 32% et surpassant le faux opposant du maire communiste qui le rejoindra dans sa majorité dans l’intercommunalité…
C’est la consécration: Alek et le PCO gagne 6 sièges d’élus municipaux et 2 siège d’élus de l’intercommunalité du Nord-Est !
C’est ainsi qu’il annonce sa candidature à la tête de la CINOR, la plus grande intercommunalité de l’Outre-Mer française comprenant 3 communes: St-Denis, Ste-Marie et Ste-Suzanne !
N’ayant obtenu que 2 sièges, il n’a pu récolté que 8 votes là où les 62 autres sièges forment une coalition PCR-PS-UDI-LR. C’est son adversaire de sa propre commune qui est à la tête de ce syndicat politicien de tout bord ! Il n’en demeure pas moins que malgré cet échec prévu, le PCO reste un parti qui émerge dans sa zone d’influence dans le nord-est faisant près de 8% à St-Denis et 32% à Ste-Suzanne. C’est un bel exploit en 6 ans d’existence du PCO et un danger à la fois qui guettent face à l’encerclement des partis de la gauche institutionnelle locale…
La sororité militante en politique peut parfois emmener loin…
Défection 1: élection départementale de 2021, Julie Arabouni quitte le PCO, pour rejoindre la majorité communiste de St-Suzanne… Où elle sera finalement élue au conseil générale !
Défection 2: élection départementale de 2021, Vanessa Payet-Pignolet quitte le PCO pour se lancer sans étiquette dans cette élection qu’elle perdra avec un score honorable de 46%. Pour qu’aux élections législatives de 2020, devenir la suppléante du candidat de la majorité socialiste Dionysienne qu’elle a combattu aux municipales de 2020…
Défection 3 (et pas des moindres): élection régionales de 2021, c’est le co-fondateur du PCO et meilleur ami d’Alek qui quitte le navire, comme ses amies… pour rejoindre la candidate favorite de gauche, la dissidente communiste Huguette Bello, et être placé numéro 2 de sa liste afin de jouer du marketing jeune et compenser les 70 ans de “Matante”.
C’est le début de la confusion qui s’installe encore plus dans l’esprit des sympathisants avec la gauche qui aspirent des éléments du PCO provoquant au passage sa classification à l’extrême-gauche, comme parti émergeant et force d’appuoint de la gauche institutionnelle. Alors que l’objectif d’origine du PCO c’est de ne jamais s’aligner sur d’autres partis, donc encore mois se positionner de gauche ou de droite !
Malgré ce drame politique (et personnel) qui demande énorme capacité de résilience, il est obligé de réagir face à l’encerclement de la gauche. La candidate communiste dissidente Bello est qualifiée au second tour où elle fusionnera avec la liste socialiste-macron-compatible, voir où ça mène d’aller à la gamelle…
Défection 4: la sororité militante, c’est suivre fidèlement ses amies dans le fait de se faire récupérée par ses adversaires politiques…

2 – Alek et la campagne législative de 2022 du PCO :

Officialisation de sa candidature le samedi 30 avril sous la bannière de l’union contestataire en prônant une souveraineté énergétique, alimentaire et économique. Sa binôme est l’avocate Florence Chane-Tune qui se lance en politique avec brio face aux questions “pièges” des journalistes !
La 6ème circonscription (en jaune sur la carte) comprend 4 communes: l’intégralité de Ste-Marie et Ste-Suzanne, et la partie est de St-Denis et la partie ouest de St-André.
La députée sortante est une députée LR Macron-compatible qui a été tellement invisible pendant 5 ans à l’Assemblée Nationale, qu’elle est obligée sans cesse de se justifier de son absence de travail accompli… Nous sommes clairement sur la circonscription la plus ouverte et gagnable par n’importe qui face à une députée sortante peu appréciée…
La campagne législative coïncidait avec une enquête public peu médiatisée concernant le centre d’enfouissement et ses impacts écologiques et sanitaires auprès de la population qui trouve un écho favorable au discours du PCO et d’Alek.
Jeudi 10 mai: pendant qu’on récoltait le maximum de signatures contre le projet du centre d’enfouissement saturé et reconduit pour plusieurs années via l’enquête public que nous croisons la Présidente de Région Madame Bello et le candidat Frédéric Maillot également sur la 6ème circo (donc contre son ancien ami Alek) venir présenter son poulain à la population Ste-Suzanne… La confrontation entre nos équipes ne faisait que commencer !
À l’origine, le candidat Maillot était venu commémorer de l’esclavage (vous savez la fameuse loi Taubira symboliquement inutile qui s’est rajoutée à notre 20 décembre locale). Cela donne déjà le ton de la désunion de la gauche locale sur cette circonscription. On y voit la candidate du Parti Communiste Réunionnais (PCR), la conseillère régionale Nadine Damour-Gironcel (la fille du maire de Ste-Suzanne), la conseillère générale socialiste Monique Orphée (ex-députée entre 2012 et 2017, avant le mandat de l’actuelle députée LR) et Fréderic Maillot vice-président de Région nouvelle recrue du Parti Pour La Réunion de Bello (parti dissident du PCR) qui recevra la palme d’Or avec l’investiture NUPES nationale. Heureusement qu’ils sont tous ensemble dans la coalition de gauche de la majorité Régionale…
Et pour clôturer le tour des gros candidats, voici Eric Leung. L’ancien coordinateur LREM durant les présidentielles, qui après la claque électorale se présente à la députation avec l’ex journaliste phare d’Antenne Réunion, la très médiatique Yolande Calichiama, sans aucune étiquette mais soutenue par la Majorité Présidentielle si jamais il serait élu député… Bref on n’a pas trop compris. Parmi tout les candidats des grosses écuries, il n’y pas Leung qui peut rattraper l’autre !
Dimanche 22 mai: Rencontre auprès de la population au marché forain du Chaudron.
Vendredi 27 mai: dépôt de 2K signatures lors de la fin de l’enquête publique en Mairie de Ste-Suzanne !
Alors que la Mairie de Ste-Suzanne n’a jamais été habituée qu’on vienne signer en masse une enquête public qu’ils ont l’habitude de camoufler à la population (méthode de gestion communiste), le maire et ses élus se sont enfuis par peur de la Mairie où la gendarmerie nous a accueillie… La gestion des déchets dans une ville poubelle où une partie de la population commence à tomber gravement malade, c’est problématique quand on est maire et président d’interco, autant fuir comme un président Sri Lankais. À la différence qu’il n’y eu aucun trouble et que c’est le principe même d’une enquête public que de venir signer…
Jeudi 2 juin: débat télévisé du premier tour de Réunion 1ère à la cité des Arts ! Le débat est divisé en deux groupes pour avoir moins de cacophonie contrairement au débat du premier tour de 2017 ! Lors du 1er groupe, tout le monde vise la députée sortante LR Madame Ramassamy, de Frédéric Maillot à Eric Leung d’une manière beaucoup plus posé, le candidate Macroniste refoulée soutenu par la droite locale (les anciens soutiens de l’actuel députée donc). Lors du 2ème groupe, tout le monde s’accorde autour du philosophe Alek. Le trublion Docteur de Chazournes est un parfait populiste anti-sanitairement correct qui a perturbé le calme des intervenants du second groupe. Il est vrai que le grand punchlineur médiatique de la soirée a été Monsieur Maillot qui n’a cessé de critiquer la députée sortante.
Deux groupes, deux ambiances ! L’équipe d’Alek est là pour le soutenir que ce soit le coordinateur général, le coordinateur logistique, le coordinateur financier au premier rang. Il manque le coordinateur juridique, on n’avait que droit à 10 places par candidats. Je suis en haut à côté de Florence la binôme, cachée malgré elle la pauvre !
Samedi 4 juin: c’est la premier meeting d’Alek où je l’entends dans un discours concernant la fin de l’état-providence d’un pays endetté et d’une population surtaxée, avec forte imposition pour une politique distributive critiquable. Mais aussi à propos de la désaliénation de ceux qui sont en position plutôt attentiste envers l’état. Bien que le mot “classe-moyenne” n’est pas prononcé, je ressens une amorce de rassemblement plus large au second tour auprès d’un électorat qui aurait été plus réticent pour voter Alek “le révolutionnaire”. Je salue l’accent mis sur l’effort individuel dans la désaliénation face au système clientéliste, mais la sensibilité libérale anti-étatiste élitairement correcte dans la forme n’étant pas la mienne me fait légèrement mal à l’aise… Encore faudrait-il qu’on y ait accès au second tour avec la présence de plusieurs candidats avec le soutien de grosses écuries.
Lundi 6 juin: le 1ère étude d’opinion qui donne Alek et le PCO aussi haut. Serait-ce un bluff? La réalité c’est qu’Alek est situé entre 15% et 27% d’intention de vote, soit une fourchette trop large. Pire l’enquête date de la fin du mois de mai avant le débat télévisé. Est-ce que la tendance sera toujours la même dans la cristallisation post-débat ? Qui va être donc véritablement qualifié au second tour avec 13 candidats et un fort taux d’abstention ? Le trio en tête risque d’être dans un mouchoir de poche !
En tout cas, ce genre de sondage n’a fait que booster l’énergie des militants déjà au maximum chaque jour sur le terrain au contact de la population depuis déjà plusieurs semaines, pour ne pas dire mois. La campagne de proximité payer et Alek est enfin véritablement populaire !
C’est aussi à partir de ce moment que les attaques contre nos affiches se font de plus en plus virulemment. Nous associer à Macron quand on a fait campagne contre Macron durant les présidentielles, faisant l’éloge du vote contestataire Réunionnais les félicitant de ne pas avoir respecté les consignes de vote de quasiment tous les candidats qui ont appelé à voter Macron est vraiment l’hôpital qui se fout de la charité. Qui est-ce qui aurait mis ces étiquettes mensongers ?! Peut-être ceux qui n’ont jamais été ennuyé…
Mercredi 8 juin: dans la dernière ligne droite du 1er tour, pendant que nous faisions une conférence de presse dans le QG de campagne à Ste-Suzanne, à quelques centaines de mètres en à quelques minutes d’intervalle de l’ancien frère qui critique “l’arrière-boutique” du PCO détenu par Alek, les vrais valeurs du parti seraient auprès de M. Mayo (au côté de Bello & Mélenchon)… Tous les coups sont bons dans le dernier virage de campagne. Quelle indignité…
Mercredi 8 juin au soir: Meeting dans le Chaudron. où le sujet mis en avant était articulé autour des puissances d’argent qui participe à la gentrification de ce quartier populaire, notamment à travers la municipalité socialiste Dionysienne, oppressant les plus modestes. Sans que le mot “colon” soit explicité, la rhétorique reste sémantiquement proche de l’anticolonialisme. Cette fois-ci, je salue le discours populiste anti-élitaire qui change du meeting du week-end passé, tout en étant réticent avec la sémantique anticoloniale…
Vendredi 10 juin: Meeting de clôture à Ste-Suzanne sous la pluie. C’est le moment pour de faire une prise de parole de plusieurs militants et invités, mais surtout de laisser à Alek de faire le bilan de 10 ans de combat, depuis 2012 jusqu’à 2022.
Pendant que je suis trempé sous la pluie diluvienne de l’est Réunionnais, je vois un direct de l’ancien co-fondateur du PCO qui clôture lui aussi sa campagne dans un meeting dans son quartier populaire au Chaudron. 5 secondes d’images me suffisent pour que je constate le show à l’américaine : FREDO IS THE NEWS BLACK OF CHAUDRON ! Les jeux de lumières, le DJ, le style vestimentaire. Rien n’est laissé au hasard. Et tout ça en récitant la saint chapelet Mélenchoniste ! Ce n’est plus un meeting politique, c’est un spectacle d’un artiste…
Où ai-je la tête ?! Depuis que Monsieur est devenu vice-président de la Région, les médias n’ont cessé de faire la promotion systématique de son groupe de musicale avec l’exploit de faire la distinction entre l’homme politique (M. Maillot) de l’artiste musicien (Mister Mayo, son nom de scène). Le temps parole du candidat musicien est tantôt compté comme porte-parole de la Région, tantôt candidat aux législatives, tantôt musicien, tantôt jeune représentant d’un quartier populaire en crise. Il a toutes les casquettes et les médias sont totalement impartiale dans cette promotion distinctive en fonction de l’évènement, sans aucun conflit d’intérêt avec les règles de temps paroles des candidats… #ironie La sensibilité artistique du BG bien soignée ne me laisse pas indifférent. En revanche, se soumettre à la gauche locale et le double-je sur le plan politico-médiatique de l’artiste-politicien laisse à désirer !
Dimanche 12 juin: après une journée avoir été assesseur, on est l’une des dernières circonscription à connaître le résultats final tellement les scores étaient incertains et différents dans chacune des communes. C’est officiel, on est qualifié à 17% … face à notre ancien camarade politique… Soit la confrontation qu’on aurait tous eu envie d’éviter !
La bonne nouvelle c’est qu’on est dit au revoir à notre Bécassine 974 ! Non Nadia, le PCO n’a aucune machine politique si ce n’est que ces modestes militants. Le reste de ces candidats oui avaient une grosse machine des collectivités derrière lui…
On peut dire au revoir aussi à l’ancien députée socialiste qui ne deviendra certainement plus jamais députée, après avoir été investi par Macron, il était difficile de sortir de cette étiquette bien cramée !
Lundi 13 juin: le combat recommence avec une plus grande intensité car dans un laps de temps beaucoup plus court !
Mardi 14 juin: Le PCO participe à la manif des planteurs. La 6ème circonscription est l’arrière-pays dionysien où l’agriculture a une place importante dans son Histoire. Alek a toujours été sensible aux questions liées à l’agriculture lié à son environnement Ste-Suzannois.
On reçoit le soutien du Docteur ex-candidat à la tête du mouvement antipass de la Réunion car tout simplement on était présent aux manifestations (contrairement à d’autres planqué au chaud) !
Mercredi 15 juin: Meeting dans la cité Fayard à St-André. Alek évoque les problèmes migratoires de la zone, sous l’angle géopolitique. En tout que souverainiste d’origine, je n’aurai pas commencé comme ça. Mais il a le mérite d’être l’une des rares personnalités politique de la Réunion d’en parle avec brio. Il évoque ensuite un partenariat économique des pays de l’India-Océanie, là le critique du mondialisme que je suis est plus réticent. Ce genre de partenariat ne peut qu’accélérer les flux migratoires. Il est indéniable que sa vision de la zone détonne parmi la classe politique actuelle complètement inféodé sur Paris.
Mercredi 15 juin et Jeudi 16 juin: les débats télévisé sur Réunion 1ère et Antenne Réunion. Depuis la rupture politique de 2021 quand Monsieur Maillot décide de quitter le PCO et rejoindre Madame Bello, il fuit toute tentative de rencontre à son ancien frère d’arme prêt à discuter de ce choix, avec lequel il restait profondément en désaccord. Ce débat d’entre-deux-tours est la première rencontre en plus d’un an de séparation politique. L’un récite ses fiches des recettes magiques tout droit venu de Paris, d’un mégalomane voulant Matignon, l’autre parle spontanément sans fiche d’un programme économique nourrit par la richesse de 10 ans de militantisme sur le terrain. Contrairement à la guerre fratricide tant vendue par les médias, c’est le débat de second tour le plus courtois. Le regard fuyant de Monsieur Maillot qui a du mal à regarder droit dans les yeux son ancien camarade est assez révélateur…
À front renversé : Quelle est l’image qui représenterait le mieux la circonscription ? Selon Monsieur Maillot, la jeunesse des quartiers populaires qui peuvent réussir grâce au sport. Soit faire la promotion de l’individualisme pur indépendamment du contexte économique extérieur en citant à demi-mot cette idéologie banlieusard sous sponsoring de la société de consommation libéral-libertaire : “On n’est pas condamné à l’échec, voilà l’chant des combattants ; Banlieusard et fier de l’être”.
Selon Monsieur Laï-Kane-Cheong, la manifestation des planteurs en plein crise de la convention canne face aux puissances d’argent qu’incarne Téréos. Donc le socialo-communiste utopiste débite un discours de rappeur libérale individualiste et l’intellectuel tribun de la classe-moyenne voulant moins d’impôts tient un discours anticapitaliste…
Jeudi 16 juin: Alors que le journaliste du JIR/clicanoo n’a fait que répéter des rumeurs folles issu des couloirs du conseil régionale, il a n’a pu rester indifférent devant les arguments limpides de Florence Chane-Tune. Elle qui a été l’une des seules binômes de la Réunion (si ce n’est la seule) qui prenait le devant pour aller répondre aux questions “pièges” des journalises, en étant totalement à l’aise et en laissant ces petites piques !
Ce n’est qu’en fin de campagne que la gauche désunie annonce sa réconciliation autour de la candidature NUPES de Frédéric Maillot, comme si le traumatisme de l’appel au vote à faire barrage à Marine Le Pen de l’entre-deux tours des présidentielles est resté dans les mémoires. Le plus comique vient du dernier maire communiste de la Réunion, Monsieur Gironcel de Ste-Suzanne qui appelle à faire barrage contre l’extrême gauche… Oui quel culot pour un communiste rallié à la social-démocratie et à la Macronie !
Jeudi 16 juin au soir: Discours christique sur la montagne de la Bretagne. L’écho ne faisait que résonner dans ce quartier des hauts de St-Denis. C’est le discours qui m’a le plus plu en visant la machine politico-médiatique coalisée contre nous. Il est triste de constater qu’il fallait attendre cette coalisation prendre forme pour tenir un discours populiste anti-élitaire, qui était notre slogan initial: Ni Macroniste, Ni NUPES, ni soumis !
Vendredi 17 juin: dernier oral journalistique à passer devant le saint prophète du JIR/Clicanoo, alias Jacques Tillier. Ces éditos font penser à ceux de BHL dans le Point qui écrit chaque paragraphe de manière religieuse, mais d’une profonde superficialité sur les ragots politiciennes made in 974 (pour ne pas dire “ladilafé”). Un boomer de droite qui ne cesse critiquer la boomeuse de gauche Bello, soit un combat intergénérationnel que tout le monde se fout. L’une des premières questions fut révélateur: “êtes-vous indépendantiste?”. La Réponse désarmante d’Alek est de constater que la loi 3 DS (différenciation, décentralisation, déconcentration) rend de facto la Réunion beaucoup plus autonome de Paris, donc l’ancien clivage autonomiste/départementaliste est politiquement dépassé. Alors qu’il était autrefois la figure de proue du lobby journaliste ayant participé à la marginalisation médiatique du PCO suite aux manifestations de 2018 (paillotes et gilet jaune), aujourd’hui en 2022 par circonstance droitarde anti-Mélenchoniste il donne malgré lui l’onction de respectabilité à Alek. Le comble venant de cet ancien journaliste pied noir de Minute !
Les journaux ont été très friands de notre duel. Ce titre suggestive à demi-propagandiste signifie: “il y a deux candidats de gauche, si l’un remporte l’élection, c’est forcément la gauche qui gagne”…
Les anciens copains restent solidaires, c’est un très beau message envoyé (contre leur ancien ami) ! Ce que j’aime bien dans le “marketing jeuniste” en politique, c’est qu’en plus on peut changer de style capillaire pour ressembler à son ancien frère d’arme qu’on a quitté. Soit être bankable sur tous les tableaux et faire du marketing de la frivolité en tant que bon comédien prêt au show médiatique !
Dimanche 18 juin: deuxième dimanche consécutive que je suis assesseur. Arrivé au QG de campagne, la première estimation tombe beaucoup plus vite que prévue. La hantise qu’on perde vers 42% m’obsédait, perdre à 47% est un exploit gigantesque pour le petit parti que nous sommes !!!
Oui, je confirme que ce fut une magnifique défaite ! La preuve tous nos adversaires nous a félicité pour ce score historique pour le parti de 8 ans !
D’où l’ambiance de folie malgré la “drôle de défaite” !!!
La meilleure nouvelle pour le PCO reste d’avoir été en tête dans la commune de Ste-Suzanne. Alors que la municipalité Ste-Suzannoise sera en 2026 détenu par une majorité communiste depuis 46 ans, Maurice Gironcel quant à lui aura 78 ans après 6 mandats. C’est normal qu’il pense déjà à a succession, va savoir si la population voudrait bien donner les pleins pouvoirs à une dynastie familiale…
En tout cas, ce fut une très riche expérience humaine. Si c’était à refaire, je le referais !

3 – Le “NUPES show” made in 974 :

Les investitures NUPES à la Réunion se sont fait principalement en fonction de la coalition de gauche à la tête de la Région Réunion depuis 2021, soit la présidente Huguette Bello dont ses poulains ont été les principaux bénéficiaires. D’ailleurs on peut apercevoir que le PCO est catalogué “divers extrême gauche” quand en 2017 il était classé “divers gauche”. En 5 ans le discours économique du parti s’est modéré en se déplaçant vers un libéralisme entrepreneurial de centre-droit, mais son image médiatique détériorée avec les manifestations de 2018. C’est la preuve concrète que cette classification issue de la Préfecture est loin d’être effectué par de fins connaisseurs d’idéologie politique.
Les investitures NUPES par la Présidente de Région ne passe pas. Il y aura bien de candidats dissidents des autres partis de gauche, comme la 6ème circonscription fut l’exemple la plus caricaturale !
Madame Bello en bande organisé appelle à voter en masse pour ces candidats NUPES 974 pour pouvoir contrer la politique de Macron… qu’elle a contribuer à faire élire en 2017 et réélire deux mois plus tôt en bonne républicaine de centre-gauche…
Malgré la désunion de la gauche, la quasi-majorité des candidats NUPES 974 ont su surfer sur la vague de surmédiatisation nationale et locale pour se qualifier au second tour !
Tout le monde sauf le petit Alexis sur la 3ème circonscription, dont l’équipe a accusé la candidature dissidente de gauche de s’être maintenu. Ce fut le cas sur toutes les autres circonscriptions. Comment ne pas comprendre que la droite tient bien électoralement cette circonscription avec le duel qualifiée droite/droite ?!
Je ne connais pas du tout ce charmant Monsieur Chaussalet. Je connais uniquement son CV de gauchiste révolutionnaire de salon passant de l’UNL à l’organisation altermondialiste ATTAC. Il a même un blog au sein du site journalistique gauchiste Médiapart. J’ai été il y a 10 ans un pseudo-altermondialiste, donc je ne suis pas critique envers son parcours originel. Le problème c’est de rester gauchiste à près de 30 ans en tant que descendant colon Bourbonnais avec un discours antiraciste primaire sauce décoloniale universitaire option déconstruction et rasta-couette, désolé mais je crains pour la relève de la Réunion avec la disparition des Gros Blancs qui cède devant la doxa antiraciste…
Le second tour, c’est rebelote avec la bande d’organisé de “Matante” Huguette (enfin sauf Chaussalet #RIP). Bien sûr avec un hypocrite barrage anti-Macron, qu’elle a appelé a voté pour lui le dimanche 10 avril dernier en tant que toute première élue Réunionnaise à 20h05 (heure de Paris), 5 minutes après les résultats nationaux. Quel mépris pour les Réunionnais que de les prendre pour des amnésiques !
Dois-je rappeler la Macron-compatibilité de l’ex-Ministre socialiste Ericka Bareigts, sa (prétendue) alliée de gauche à la Région ?!
Perceval Gaillard, candidat NUPES sur la 7ème circonscription le rappelle. Enfin il s’en rappelait 4 jours avant le premier tour des élections Régionales de l’année dernière. Pour ensuite, oublier ce détail de l’Histoire avec l’union “des forces progressistes” du second tour des Régionales…
Madame Bello a déjà fait alliance avec le Macroniste-Modem Thierry Robert en 2015, donc faire alliance une Socialiste-Macroniste en 2021 n’est qu’une simple formalité !
A défaut de faire du progressisme sociale, autant faire du progressisme sociétale symbole qui ne change rien au statut quo économique: c’est-à-dire faire deux petites génuflexions devant les décoloniaux afro-centrés locaux…
Trêve de plaisanterie: D’ailleurs sur la 7ème circonscription la gauche identitaire créole s’est réuni derrière le controversé Thierry Robert qui appelle à voter pour lui malgré ses affaires judicaires par réflexe anti-zoreil primaire contre Perceval Gaillard…
J’ai pris publiquement position contre ce lynchage minable, tellement il m’ait insupportable de constater un réflexe racialiste primaire qui préfère vor élire un Réunionnais corrompu qu’un compétent Zoreil au contact des Réunionnais. Et ça malgré si c’est un candidat investi par la Mafia Bello.
Ou peut-être pourrait-on parler plus globalement de la “Mafia Mélenchon” avec leur dérive dogmatique ?
Et le drame s’est produit: 6 députés NUPES sur 7 à la Réunion ! Alors qu’aucun gouvernement de gauche soit au pouvoir, cette élection législative ressemble énormément à la vague rose de 2012 !
Après l’élection de François Hollande en 2012, les législatives permettent l’élection de 5 députés PS à la Réunion, 1 député Modem et une député dissidente communiste.
Après avoir vendu le smic à 1500 euros et la retraite à 60 ans, dès le lundi 20 juin après la fête de la victoire des nouveaux députés NUPES 974 c’est le désenchantement pour les électeurs Réunionnais de gauche: Mélenchon n’a pas de majorité et n’est pas Premier Ministre ! Les nouveaux députés avouent à demi-mot qu’ils ne peuvent pas défendre leur programme national initiale…
La très bonne nouvelle reste la défaite des “fils et fille de”, mais aussi de Monsieur Mégalomane de St-Leu !
On peut noter la présence de la députée réélue Nathalie Bassire dans un nouveau groupe parlementaire comprenant plusieurs ultramarins qui n’ont pas voulu siéger dans un groupe parlementaire des gros partis. C’était un peu l’idée d’Alek s’il était élu et où ses adversaires l’ont vivement critiqué d’être inaudible sans être dans une grosse écurie inféodée aux partis Parisiens jacobins…
Grande surprise ! celui qui était sûr d’être réélu par tous les observateurs de la vie politique local (dont moi) a été battu: mea culpa ! La campagne de second tour s’est déroulé pour ou contre la Macron-compatibilité avéré du LR Lorion, alors que l’avocate social-démocrate St-Joséphoise NUPES est soutenue par une majorité Régionale de gauche qui a appelé à voter Macron. Mais Lorion n’a pas pensé de lui renvoyer cette pertinente critique à la figure… Très étonné qu’il s’est lui-même tiré une balle dans le pied en disant que s’il fallait voter une bonne loi pour les Outre-Mer venant du gouvernement de Macron, il le ferait…
Derrière la défaite électorale de Lorion, certains y voient la prochaine chute du clan Fontaine aux municipales de 2026 face à une gauche coalisée qui aura 74 ans sera obligé de passer la main à son poulain… Lorion ?!
Très belle photo de famille avec ceux qui ont appelé à voter Macron, la gauche institutionnelle 974 Macron-Compatible comme on l’aime ! Voici une belle relève générationnelle avec ceux qui gardent la main et les veilles pratiques d’antan !
Le premier député “métropolitain” depuis Michel Debré, leur second point en commun serait leur jacobinisme initial… ça va malheureusement lui rester coller à la peau, surtout en pleine crise social et économique où le clivage zoreil/créole est encore plus exacerbé !
Pour autant, il est un militant de terrain et un grand bosseur. Il va tout faire pour surpasser ces collègues Réunionnais et il en a la capacité. Va savoir si les Réunionnais seront capable de discerner le sérieux du frivole médiatique avec beaucoup gesticulation inutile !
Fredo from the block is back !
Mais vu que Mélenchon n’a été élu Premier Ministre, le groupe NUPES se disloque en plusieurs groupes… Le projet d’origine tombe à l’eau !
Après avoir fait campagne en citant Mélenchon tout les 5 minutes avec sa tête sur sa proche affiche, voilà Monsieur Maillot siéger dans le groupe parlementaire de Roussel !
Oui Roussel, le Macron-compatible prêt à collaboration avec celui qu’il a appelé à voter !
Alors que la lune de miel entre Roussel et Mélenchon n’a jamais vraiment commencé, le divorce va être bientôt consommé. Mais quand on est soumis à la communiste Bello, il faut savoir écouter sa patronne !
Notre Présidente Bello, Sainte madone Républicaine de gôche !
Se faire élire député de la République Française et siégé dans le groupe communiste en évoquant son anticolonialisme c’est n’avoir rien compris à la leçon historique que Césaire a fait au PCF. Comme quoi, on donne facilement l’investiture républicaine à ceux qui veulent monter trop rapidement l’échelon…
Après je n’ai aucune leçon d’anticolonialisme à donner à qui que ce soit, tout simplement car je ne suis pas un anticoloniale. S’appeler Robert, Hoarau ou Maillot en tant que Réunionnais et fustiger le colonialisme à la Réunion en 2022 tout ce qui apparente au jacobinisme est une énorme aliénation !
Le point positif dans l’élément de langage de Monsieur le député a été de mettre l’accent sur l’aptitude issu du vécu d’une personne et non tant sur la réussite des études secondaires, si obsessionnel chez la classe-moyenne 974 inculte. Cette idée de génie d’ériger ce petit clivage anti-élitiste a bien fonctionné (surtout électoralement au Chaudron) !
A peine élu député que mise à part le vote en faveur de la motion de censure Monsieur le Député a déjà déserté l’Assemblée Nationale… Et c’est normal, il est en plein préparation du “Bal National” dans les hauts lieux de la Cinor à la Nordev. Entre musicien promus par les collectivités auxquels il appartient et députée en exercice, il faut savoir choisir la priorité. Bien sûr absentéisme du député ne pose pas problème avec la complaisance médiatique qui sait faire la distinction entre le politicien de l’artiste. Car Mayo est un bon “Marmay La Kour” à qui tout est permis !
L’énorme autre point négatif: c’est tout le reste de la soumission de Mayo à la gauche institutionnelle et culturelle. Autrefois porte-parole du collectif RSKP, aujourd’hui il est porte-parole du RSEP (Réyoné Soubat Ek Profitèr)… “Chaque génération doit dans une relative opacité découvrir sa mission, la remplir ou la trahir.” Frantz Fanon.
La machine politico-médiatique a fonctionné encore une fois, mais elle durera pas infiniment ! Perdre à 47,1% face à la coalition du PS de la mairie de St-Denis, du PCR de la mairie de Ste-Suzanne, de la mairie de St-André, de l’opposition de Ste-Marie, du PLR de Bello, de la Région Réunion et de la gauche culturelle subventionnée est une magnifique défaite dont on est plus que fier ! Gagner à 52,9% avec toute cette coalisation, ces soutiens et ce pognon de dingue montre les limites fragiles de ce “mangé cochon” !

4 – L’Assemblée Nationale !

Pour la 1ère fois depuis très longtemps, l’Assemblée Nationale met fin à un bipartisme et a une compositions politiques plus en phase avec la réalité plus nuancé du pays qu’on a pu constater lors du 1er tour des élections présidentielles dernier.
Petite lynchage médiatique contre le président réélu ? En tout cas, il n’y a aucun état de grâce avec sa réélection !
Suite à la raclé électorale de l’élection législative, la toute nouvelle Première Ministre nommée par Macron suite à sa réélection (remplaçant l’invisible Jean Castex) a tout de suite demandé la démission… que le Président a refusé… Tout les médias n’a cessé d’évoquer l’hypothèse de la Dissolution de l’Assemblée Nationale !
Marine Le Pen quant à elle se voit à la tête d’un groupe de 90 députés et cela sans aucune dose de proportionnelle, un record historique !
La respectabilité et le professionnalisme (du moins vu par le code vestimentaire) semble être le mot d’ordre de Marine Le Pen à sa troupe ! La cravate exigé me fait penser au film documentaire sur la trajection des militants patriotes (Coucou Bastien & Eric) !
« On peut comparer la République et son vote à l’église et sa messe. C’est le dimanche, souvent en famille, c’est ritualisé. On se souvenait de sa première communion comme de son premier vote. On sait que cela ne change pas la face du monde, mais il y a un acte de foi. De la même manière que le prêtre vieillissant célèbre la messe devant des bancs clairsemés, les présidents de bureau de vote ont un problème de désaffection. Recruter des assesseurs est devenu aussi compliqué qu’enrôler des enfants de chœur. »
Suite aux résultats des présidentielles, j’avais un émis une hypothèse plutôt optimiste en terme de projection du nombre de député du RN que j’avais partagé avec un ami parisien en privé. J’ai malheureusement préféré conclure mon précédent article sur une projection plus pessimiste.
Mon hypothèse optimiste d’il y a deux mois auquel je croyais peu : à chaque soir des résultats du second tour des présidentielles, les médias propose une estimation de la prochaine Assemblée Nationale. Que ce soit en 2012, en 2017 ou en 2022, la projection du RN est toujours sous-évalué. L’estimation était 0 députés en 2012, alors qu’il y a eu 2 députés élus en triangulaires et Marine Le Pen était à deux doigt d’être élus à quelques voix près dans un simple duel. L’estimation était entre 0 à 5 députés en 2017, alors qu’il y a eu 8 députés au final, plus 2 députés apparentés. L’estimation était entre 15 et 50 députés en 2022, alors qu’il y a 90 députés. Cette récurrence prouve l’incapacité des instituts de sondage de prédire la progression du vote RN au sein de la population !
Marine Le Pen abandonne définitivement l’idée de reprendre la tête du Rassemblement National pour se consacrer intégralement à son nouveau groupe parlementaire, le premier groupe d’opposition face à la Renaissance ! (Coucou Ugo)
Quand est-ce que le gauchiste va-t-il comprendre que le gauchisme n’est pas un populisme électorale capable de rassembler une majorité de citoyens qui ne croit plus au clivage gauche/droite ?! Peut-être jamais !
Macron qui abandonne stratégie en stratégie tellement il se trouve isolé, à peine réélu ça sent déjà le début du fin de règne pour lui avec ce dernier mandat Présidentiel…
Le même jour où le doyen de l’Assemblée Nationale va présidé la séance d’ouverture, soit un député RN, on apprend que Marine Le Pen dépasse en popularité un président en exercice. Une première inédite, du jamais vu !
Entre l’élection du plus jeune député qui est un indépendantiste ultramarin et le doyen de l’Assemblée National qui évoque très brièvement les souvenirs de son enfance et l’abandon de ses amis en Algérie française, cette législature sent la fin de règne des symboles gaulliens de la Vème République !
Est-ce que notre actuel nouveau régime parlementaire revient à la source de la Vème République ou celle de la IVème République ? Bref le débat est ouvert !
Comme quoi, le Ministère des Outre-Mer est le cadet des soucis de la Macronie ! (comme beaucoup d’autres Ministère d’ailleurs)
La gauche NUPES est resté fixé sur le retrait de la cadidature de Chenu (RN) à la tête de l’Assemblée Nationale au second tour avec leur abstention, tandis que moi je vois qu’avec ces 151 députés il n’y a que 146 votes pour leur candidate commune au premier tour et 144 au second tour. La candidate Renaissance passe de 238 voix à 242 voix. Où a-t-elle gagné 4 voix supplémentaires ?! Vous avez 4h00 !
Voici la composition définitive des groupes parlementaires sous cette législatures, comme quoi la NUPES a plusieurs enfants et toujours pas de parents ! #MélenchonOuTai
Voici les différents présidents des groupes parlementaires qu’on verra plus souvent relayés dans nos médias !
La féminisation d’un secteur est le plus souvent cache-sexe de la frivolité et de la précarisation de ce secteur d’activité. Une filière innovante est synonyme de prise de risque, ce qui est incompatible avec la présence majoritaire féminine.
Il n’a rien de pire que de donner du pouvoir à des femmes cyniques et menteuses qui seraient prêt à toute compromission pour garder ce genre de privilège qui était autrefois exclusivement masculin. Une femme au pouvoir ne peut pas renverser un système car femme est par essence conservatrice et légitimiste face au pouvoir.
Un gouvernement d’action mais sans majorité absolue !
L’attitude des députés NUPES prêt à faire plein de gesticulation inutile participe paradoxale à adoucir l’image de plus en plus “respectable” auprès de l’opinion !
En réalité, le retrait de la candidature de Chenu à la présidence de l’Assemblée National était un clin d’œil en faveur du groupe Les Républicains en vue de l’élection du Président de la commission des Finances. Le RN va ainsi obtenir 2 vice-présidences de l’Assemblée !
Apparemment le RN peut compter sur le soutien inattendu de deux LR.
Bien sûr, la NUPES préfère voir un alliance entre Macron et le RN plutôt de comprendre le simple jeux tactique de Marine Le Pen envers les LR !
La NUPES a également obtenu 2 vice-présidence de l’Assemblée avec beaucoup plus de voix que les deux candidats RN. Ce qui signifie que des députés Macronistes ont largement voté en faveur des candidats NUPES. La NUPES vit dans le déni de sa Macron-compatibilité en la refoulant sur autrui. La folie ça se soigne.
L’hôpital qui se fout de la charité…
Non seulement toute les précautions prise pour amadouer le vote des LR en faveur de son candidat gaulliste à la tête de la commission des Finance n’a pas fonctionné car les LR ont présenté leur candidat, mais en plus Mélenchon remercie personnellement le député UDI-Macroniste du groupe LIOT qui s’est désisté favorisation l’élection de Coquerel. Jean-Luc a toujours été transparent : “pas une voix à Le Pen”, sous-entendant avoir en retour le soutient de Macron pour avoir respecté le “front républicain”.
NUPES = sociaux-démocrates Macron-compatible.
L’abandon de la ligne républicaine et de la laïcité de Mélenchon en vue de draguer un vote communautariste musulman de banlieue, c’est lui ! Merci aux députés Les Républicains pour leur courage…
Pendant que Mélenchon sombre lentement dans sa folie en plein virage d’une retraite dorée, Marine Le Pen est la seule gagnante dans toute les enquête d’opinion de ces élections législatives auprès des Français.
En plein cœur de la Macronie, c’est l’équipe resserré qui vient aider le Président isolé des Français.
Le débat est descendu bien pas, l’infantilisation généralisé et la féminisation des élus voulus par Hollande n’a pas arranger la situation !
Plus tu es incompétent, plus on te promeut. De Marlène à Gérald, c’est la même récompense. Macron est dans un bunker dans un fin de règne !
Notre Première Ministre traite des journalistes de cons en leur présence… J’aime bien ce genre de magnifique symbole !
Je voudrais personnellement féliciter l’élection de deux connaissances en tant que nouveaux députés: Victor Catteau du Nord (camarade avec qui j’ai fêté la victoire de la France lors de la coupe du monde de foot de 2018, photo ci-dessus) et Aurélien Lopez-Liguori dans le sud de l’Hexagone que j’ai rencontré grâce à la Cocarde étudiante !
Félicitation aussi à Queen Sandrine, Député.e Vert.e et Déconstruit.e !
On va bien se marrer avec elle !

5 – Retour dans le 974 !

Lundi 20 juin: essuyer une petite défaite électorale et retourner sur le terrain concernant la Manifestation des planteurs depuis plus d’une semaine, ce n’est qu’une formalité pour Alek !
Prendre les doléances du terroir est le combat quotidien des militants du PCO !
Vue que la manifestation s’amplifie au bout de deux semaines, c’est le moment pour les politiciens professionnels venir 5 minutes et faire quelques selfies les législatives terminés.
Entre l’inflation fait exploser les prix dans notre département ultramarin insulaire, entre la convention canne et la hausse des carburants, les Réunionnais ne savent plus se donner de la tête. Heureusement que l’INSEE est là pour dire que le PIB de la Réunion a augmenté que ça ne pas aussi mal que ça…
C’est dans ce contexte tendue que la Présidente de Région a décidé de sortir de sa Pyramide Inversée. Mais bon, venir soutenir verbalement et visiter 5 minutes, c’est fort sympathique. Mais ça ne se résout pas le problèmes de fond avec ces élus en place qui ne savent pas donner des réponses concrètes !
Surtout que par rapport la taxe carburant, la Région Réunion est en porte à faux en affirmant qu’elle n’a aucune marge de manœuvre pour pouvoir la faire baisser…
On redécouvre une vidéo de la conseillère régionale d’opposition qui en 2018 demande au Président de Région de l’époque de faire baisser la taxe carburant en pré-contexte de la crise gilet jaune… Etre dans l’opposition c’est cool, mais maintenant qu’on est aux responsabilités, que faire ?
Un malheur n’arrivant jamais seul, on apprend que c’est le Ministère de l’Outre-Mer est rattaché au Ministère de l’Intérieur… Exactement comme que je l’ai énnoncé à une journaliste du Magazine Valeurs Actuelles suite aux résultats des Présidentielles en Outre-Mer. Cette information politique capitale confirme le “début de sécession entre l’Outre-Mer et l’Hexagone”
Peu importe la sensibilité politique des citoyens français des territoires d’Outre-Mer, tout le monde serait bien d’accord avec le simple constat de Marine Le Pen…
POURQUOI TOUJOURS VENIR CHEZ MOI ??? ET POURQUOI KARINE LEBON QUI A APPELE A VOTER MACRON CONTINUE A DEBITER DES CONNERIES ???
En tout cas notre nouveau Gouverneur, heu Ministre arrive au bon moment…
C’est le feu au cul que la Région, en collaboration avec le Département dirigée par les Macronistes, commence à se bouger. Les Réunionnais ne peuvent plus faire le plein à cause de l’augmentation des carburations donc ils vont gelé la bouteille du gaz. C’est si quelqu’un meurt de soif et qu’on leur donne du riz sec à manger ! J’adore notre Dame de Fer péï !
Autant porter la responsabilités aux autres, c’est tellement plus facile !
Séquence sentimentale: Nos sauveurs baratineurs sont enfin arrivé !
Ce qui est sûr c’est que le Ministre Délégué des Outre-Mer sait parler à des manifestants en colère, enfin il sait mettre de l’huile sur le feu quoi !
Bref, çà n’a fait qu’envenimer les choses…
Bello, qui a appelé à voter pour Macron en 2017 et 2022, est obligé parler avec ceux qui lui ont offert une chèque de plusieurs centaines de Million d’euros par rapport à la Nouvelle Route du Littoral. Parce que c’est connu, Bello c’est l’opposition insoumise à la Macronie. Sainte Patronne des opprimés qui vient sécher les larmes des malheureux…
La visite de Darmanin à la maire PS de St-Denis et le maire LR de St-Pierre sont radicalement opposé en terme de communication. Aucun photographe et caméramans étaient autorisé lors de la rencontre avec le maire sudiste, contrairement à la rencontre avec l’ex Ministre collègue de Macron sous Hollande.
Serait-ce une stratégie volontaire de Michel Fontaine LR-Macron compatible refoulé, qui préfère envoyer ses hommes sur le front, que plutôt de se mouiller publiquement ?
En tout cas, les gauchistes de la Réunion ont bien fait passer leur mécontentement au Ministre. J’étais témoins lors de la manifestation à St-Pierre. Ce qui est triste c’est que les manifestations gauchistes sont plus répulsifs en terme de crédibilité auprès de l’opinion public. Mais bon, au moins il y avait bien des résistants aussi imparfaits soient-ils !
Gérald remet Matante Huguette devant ses responsabilités de Présidente de Région après avoir proliférer trop de mensonges aux Réunionnais concernant la taxe carburant. Bravo. En revanche, faire l’éloge de la laïcité dévoyé de la Réunion pour le reste de la France est vraiment une aberration. Faire la promotion d’un intergroupe des lobbys confessionnels qui font de l’entrisme en politique afin d’avoir des subventions des collectivités pour leurs associations faussement “culturelles”, occultant l’aspect “cultuel” et pire l’aspect ethnique de leur communautarisme religieux, est le pire des modèles Français !
Pendant que tout le système politico-médiatique continue leur cirque, un rapport sénatorial donne raison au PCO qui est lanceur d’alerte sur le centre d’enfouissement de Ste-Suzanne depuis des années et également le PCO préconise des solutions concernant la crise de la convention canne !

6 – L’offensive sociétale :

Aux USA l’avortement n’est plus un droit fédéral. La Cour suprême a remis en cause l’arrêt Roe v. Wade de 1973 et renvoyé aux Etats le soin de légiférer sur cette question. Panique générale dans tout l’Occident, comme si le reste de l’Occident ne serait qu’une colonie des USA. L’hystérie en France fait dire que le droit à l’IVG est un dogme religieux, notre pays des Lumières régie par la religion de la laïcité…
En plein crise sociale et économique inflationniste, les nouveaux députés de gauche et centristes veulent absolument inscrire l’IVG dans notre chère Constitution…
La LFI critique Macron qui voudrait utiliser l’Assemblée Nationale à sa guise comme lors de la précédente législature où il était majoritaire “et en même temps” se dit prêt à collaborer avec Aurore Bergé et Renaissance à inscrire ce droit fondamental dans notre Constitution… Je pense qu’elle ne comprend pas sa dissonance cognitive !
L’Interruption Volontaire de Grossesse n’est pas un acte anodin pour une femme, donc l’inscrire dans le tête constituant le régime politique d’un pays au bord de la crise sociale est un symbole morbide pour l’Occident en plein crise identitaire face aux flux d’immigration depuis 50 ans…
La majorité des Français ne remettent en cause l’IVG, mais c’est une loi symboliquement sociétale en plein précarité généralisée. C’est une fuite en avant, la démonstration qu’on ne peut pas changer le système pour agiter des mesurettes sociétales… Et la NUPES y fonce tête baissée confirmer son adhésion pleine et entière à la social-démocratie !
L’Occident est en train de sombrer dans l’obscurantisme sociétal…
Pourquoi pas tant qu’on y est inscrire la sodomie dans la Constitution Française comme droit fondamentale de liberté et de progrès ?! La Macronie et la NUPES main dans la main, encore une fois, se sentent obligé de réagir à l’actualité étatsunienne…
Alors que le sud de la Réunion accueille cette année la 2ème marche des visibilités, après le nord l’année dernière. Il était le moment opportun pour revenir sur l’actualité international… et ce fameux droite à l’IVG aux USA. Ce n’est pas comme si sur le sol européen il venait d’y avoir un attentat islamiste contre des homosexuels. Mais ce simple détail n’est qu’un beug dans la matrice sociétal vivre-ensemble des lobotomisés !
L’acculturation touche la génération Z homofestivus qui n’a plus de repère culturelle dans sa structuration identitaire, prêt à se soumettre à n’importe quel pratique importé d’ailleurs !
Celui qui chaperonne tout les associations LBGT de la Réunion, c’est lui. Il a été médiatisé en tant qu’artiste pendant le mois des invisibilités avec son “drôle” d’exposition à Grands-Bois, mon quartier de cœur…
Exposition artistique à tendance pornographique interdit aux mineurs qui est passé dans le journal de 20h00 sous les yeux de milliers jeunes Réunionnais… Exposition proposé et subventionné par le service culturelle de la Région Réunion. C’est ça aussi la gôche !
Après cette surmédiatisation de ces œuvres artistiques à tendance pornographique, il s’est trouvé victime d’une agression le soir de la fin des festivités de la 1ère marche LGBT dans ma commune sudiste… C’est le moment pour tout les élus de gauche de soutenir cet artiste, sans chercher à connaître les faits… C’est un reflexe communautaire au sein de la gauche de toujours s’entraider.
Car les faits qui diverge du discours victimaire professé publiquement… Je n’en sais rien. Mais qualifier une agression d’homophobe sans expliquer les faits, tout en ayant le soutient de tout les élus gauchistes malhonnête de la Réunion n’aide pas à donner une bonne visibilité. On ne peut que souhaiter à ce Monsieur Perché un bon rétablissement psychologique et que l’enquête puisse établir uniquement les faits !
La propagande des sociétaux intersectionnels s’infiltrent dans la société Réunionnais à travers des profils formaté par le système Parisien.
Les universités Françaises ne font que reprendre la propagande tout droit sorti des facultés des USA… C’est un cercle vicieux…
La France et la Réunion ne sont plus épargné par cette vague “woke” qui se radicalise ces derniers mois…
Cette idéologie sociétale radicalisé peut se voir dans le mouvement post-féministes #MeToo ou encore chez écolos…
L’actuel affaire Coquerel est un parfait exemple d’une chasse de sorcière woke, d’une nouvelle génération Z lobotomisée face à des plus anciennes générations…
C’est d’ailleurs la très woke afro-féministe intersectionnelle fan des USA qui est l’origine de l’affaire Coquerel, suite à sa élection à la tête de la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale. C’est comme çà les minorités remercient celui qui s’est soumis face à ces questions de sociétés en abandonnant une grille de lecture marxiste sérieuse…
Les gauchistes tombent dans leur propre piège…
La politique de défense des minorités fait que Diam’s voilée est loué sur TF1, au Festival de Cannes et par les journalistes de Quotidiens. Tandis que la journaliste Chrétienne se fait lyncher par ces mêmes journalistes gauchistes rendant hommage à la foi islamique d’une rappeuse…
Les bien-pensant défendent l’Islam, religion opprimés. Mais critique le Christianisme au nom de la Laïcité… Chacun sa dissonance cognitive !
Le mal Français se trouve en 1789 et la destitution radicale de la Monarchie. Tant que la France ne sera pas réconcilier avec son passé Monarchique, après l’immense rupture de 1789, tant elle ne sera jamais à l’aise avec la Laïcité intransigeante contre la christianisme et plutôt silencieuse face à l’Islam.
C’est cette même dissonance cognitive qui traverse la NUPES…
Je souhaite faire voter un loi pour que la phrase “être républicain.e c’est être adelphe, woke et lgbtqi+a” soit inscrite dans notre Constitution. Plus sérieusement le wokisme est une nouvelle forme de puritanisme US version progressiste: “« Puritanisme : La peur panique que quelqu’un, quelque part, puisse être heureux. » H.L. Mencken (journaliste, essayiste et satiriste américain ; 1880-1956)”
Et tout ce formatage vient de la doxa déversé à l’Université en fac de Lettres, à travers les médias et la culture populaire de la génération Z…
Si s’émanciper des chaines grands publics pour s’informer sur les réseaux sociaux et que les réseaux sociaux reprennent une idéologie dominante radicalisée, autant ne plus rien suivre du tout…
Heu… Sans commentaire !
Voici la nouvelle école qui a plus de popularité que le cours de Français auprès de la génération Z…
L’abrutissement des masse couplé à l’effondrement du système scolaire font que le Bac pour tous ne vaut plus rien en Idiocratie.
Le mot ludique n’est plus compris par les jeunes de 18 ans…
Mais ne vous inquiétez pas, nous avons un nouveau Ministre “woke” de l’éduction nationale… Jusqu’où va-t-on descendre?
Le système scolaire n’est qu’un système de reproduction de classe, où les diplômés deviendront que de simple exécutant incultes d’un système qu’ils les dépassent. L’université produit en masse des incultes, tandis que dans la France périphérique se voient grossir des cultivés qui ne font pas les grandes écoles. La transmissions de la culture ne se fait plus par le diplômes, mais ailleurs par le web notamment…
Comment pourront gérer politiquement la génération Z 974 diplômés d’universités de l’Hexagone quand ils seront aux affaires, après avoir ingurgité toute l’idéologie woke intersectionnel à propos de la fonctionne régalienne avec nos frontières trop ouvertes ??? Pourront-ils s’émanciper de leur propre aliénation inconsciente ?! Je ne pense pas…

7 – Séquence “Internationale” :

Regardons le pays de l’Oncle Jo d’où nous viennent ce soft power complètement claqué ! Vive le progrès, enfin un Ministre Transgenre… !
La nation Américaine est très avancée dans la décadence…
Cela fait une dizaine d’année que tout observateur de la vie politique américaine savent que le Vice-Président d’Obama était sénile complètement à l’Ouest. Les médias Français qui ont fait toute la promotion du candidat Biden contre Trump en 2020 ont toujours nié ce fait à coup de “faites attentions aux fakes-news d’extrémiste”…
Après 10 ans de mensonges, les médias étatsuniens comme Français commencent à dire la vérité sur la santée mentale de Joe le Sénile…
Pareil pour le fils de Biden, ça fait des années que les gens sérieux savent qu’il est un libertin cocaïnomane à tendance pédophile… Donc sortir le coup “stratégie médiatique Pro-Trump” est à côté de la plaque !
Ne vous inquiétez pas, le monde libre Occidentale à travers le G7 va vous sauver par la “raison” à coup de lutte contre le réchauffement climatique et de lutte contre l’homophobie en pleine contraction mondiale…
Le monde libre à travers la voix du Premier Ministre Britannique parle contre le vilain virile Vladimir… Heureusement que Poutine a de la répartie !
La blague qui a fait rire la Dame de Fer et Chatherine II de Russie depuis leurs tombes respectives !
Au XXIème siècle, la guerre a changé de forme…
L’Ukraine a reçu plus de 74 milliards d’euros d’aide… de financement de la guerre ?! Merci l’Occident !
L’Otan & l’Europe continue à jeter de l’huile sur le feu…
Au XXIème siècle, les propagandistes de guerre portent un drapeau LGBT et défendent des lois sociétales “progressistes”, tout en étant financé par des pays occidentaux. Oui la guerre a bien changé de forme, c’est ce qu’on appelle: “les révolutions colorés” !
La presse française louait Macron en 2021 d’apaiser sa relation avec Poutine, de mettre fin à la guerre froide et de trouver une équilibre économique dans la zone euro. Ce n’est pas comme si en janvier et février 2022 Macron a poussé Poutine dans ses retranchements en respectant aucune des mises en garde de la Russie depuis 20 ans…
Le système politico-médiatique n’a cessé d’accuser la guerre en Ukraine comme la principale cause de l’inflation, or comme cette carte le confirme l’inflation explose dès janvier 2021 (conséquence des restrictions et confinements), soit 13 mois avant que le conflit Ukrainien ne s’envenime (conflit qui existe depuis 10 ans dans l’indifférence générale)… Ce n’est qu’un énorme mensonge répété par la caste…
Le Ministre de l’économie a prévenu Poutine: nous allons provoquer son effondrement à coup de sanctions économiques… Résultats: la France est dans le rouge !
Grâce aux sanctions européennes contre la méchante Russie, les européens vont mourir de froid cet hiver. Ceci n’est pas une blague !
Une crise de l’euro s’annonce dans un temps très incertain !
Pendant que la zone Euro et l’économie occidentale s’écroule peut-être à tout jamais à cause de l’abus de l’utilisation de la planche à billet…
La Russie conforte son économie en plein crise mondiale !!!
L’endettement est un mécanisme principalement artificiel que des banquiers dans le privé à su imposer à différents pays de l’Occident au cours des années 70’s et 80’s en s’infiltrant dans leurs gouvernements. Le traité de Maastricht est le plus grand poison démocratique offerte à l’Europe.
Faire rembourser sa population sa dette public contracté artificiellement par un mécanisme de banquiers au pouvoir, c’est imposer des politiques d’austérité et les faire travailler dans les pires condition possible sans aucune mesure protectionnistes. C’est ce qu’on peut appeler: l’esclavage de la dette ! En d’autres termes, c’est le fascisme financier qui nous gouverne et nous dépossède des garde-fous démocratiques !
Après avoir vendu la stratégie de la peur du covid, puis celle de la variole du singe, voici le retour du covid saison 7 ! La saison a été retardé par les élections législatives, le temps de retrouver un peu de liberté pour voter avec la sensation d’être libre…
D’ailleurs, la variole du singe a disparu des radars. C’est bien car c’était une maladie homophobe qui touchent que des homosexuels, pas de chance !
UNE MASQUE VITE !!!
UNE 8ème VAGUE, LA 4ème DOSE VITE !!! Ah mince, des scientifiques peuvent prouver du rôle néfaste des vaccins dans les risques de maladies cardiovasculaires chez les jeunes…
En tout cas, le gouvernement connait ses priorités: RAMANEZ LA KALASH A LA MAISON, ALLEZ LES ISLAMISTES ALLEZ !!!
Le retour du contrôle des frontières oui, mais pas contre sa propre population et encore moins avec un QR code pour tout les milliards d’humains à cause d’un faux prétexte sanitaire mondiale (ça fait 2 ans qu’on nous raconte la même salade)…
Pire que 1984 et Madame Irma, la France de Macron en 2022 avec le voyant Christian…
Loi prévue d’être voté à l’Assemblée Nationale le 11 juillet et pass prévue entre la Corse et les Outre-Mer et l’Hexagone…
Merci aux députés européens NUPES d’avoir voter en faveur du pass sanitaire européen…
Il faut lutter contre la technophobie et la futurphobie, c’est un crime contre l’Humanité !
La disparition de la démocratie à coup de loi martial en invoquant la crise sanitaire, la guerre en Europe, l’inflation et le réchauffement climatique, ça non plus ce n’est pas de la science-fiction !
Sinon tout va bien en Europe !
L’actualité internationale est vraiment brulante !!!
Très brulante !
Que 14 millions de mort de covid, l’élite mondiale aurait parié sur beaucoup plus. Zut !
Voici le cauchemar des gouvernements du monde entier…
Conclusions: les élections sont terminés. La radicalisation des woke avec leurs lois sociétales font parti d’une stratégie de guerre d’influence de l’Occident. L’Occident est à deux doigt de mourir économiquement comme sur le plan intellectuelle en débattant de la non-binarité des enfants…

8 – Le 2nd avènement du Gaullo-Communisme :

Macron est l’incarnation du bloc bourgeois. Ce bloc bourgeois sociologiquement minoritaire dans le pays est en revanche politiquement majoritaire dans son organisation dans la cité (le centre-gauche et le centre-droit coalisé). De ce fait, malgré son impopularité ce bloc peut rester longtemps au pouvoir. Macron ne peut pas s’empêcher de dénaturer les références historiques passés pour brouiller le repère de des masses aveuglés. La coalisation adverse du bloc bourgeoise centriste radicalisé contre son peuple est le Gaullo-Communisme incarné autrefois par le Conseil Nationale de la Résistance (CNR).
Le centrisme autoritaire, le bloc bourgeois, pro-européen soumis à l’hégémonie allemande sur le vieux content avec son projet européen, c’est ce qu’on appelait autrefois: le vichysme !
Le vichisme vient du centre-gauche, notamment à travers le décorée de la franquisque prêtant allégeance à Pétain et le régime de Vichy, François Mitterrand, ce prétendu “vichysto-résistant”… Mais bon l’inculte Mathilde Panont préfère voir des fascistes ailleurs que dans l’héritage de Mélenchon le socialiste proche de tonton François.
Le jeune bourgeois François Mitterand a passé ses années estudiantines auprès tout l’extrême-droite Parisienne, le modèle suprême du socialiste Merluche.
Ceci expliquerait pourquoi Mitterand décorait la tombe de Pétain durant ses deux mandats présidentielles !
Ne pars pas sur ce chemin glissant Monsieur le socialiste…
Parmi les 670 parlementaires présents ors du vote des pleins pouvoir à Pétain (sur un total de 846 parlementaires). Et sur 569 parlementaires ayant voté en faveur des pleins pouvoirs (87,67 de vote favorable), 286 viennent de la gauche contre 283 de la droite… C’est le grand tabou du vichysme!
La gauche social-démocrate toujours à essayer de faire oublier qu’elle participe à mettre au pouvoir les dérives d’un centrisme autoritaire. C’est un déni historique constant !
La doxa actuelle est un paradigme qui date dont les prémices remontent à mai 68 qu’on appelle le libéralisme-libertaire. C’est l’alliance des libéraux de droite et les libertaires de gauche. En d’autre terme, c’est l’UMPS ou l’herpès (LRPS). Enfin c’est Macron quoi qui fait la fusion entre la gauche et la droite !
Alors que Macron est élu sur du centre-gauche en 2017, en 2022 il est devenu après 5 années de dérive au centre-gauche pour l’entre-deux tours des présidentielles draguer la gauche. Macron ou Mélenchon c’est quasiment le même électorat de grands centre-villes, les bourgeois de droite contre les bobos de gauche. Le libéralisme-libertaire, la fausse opposition petite-bourgeoise…
Le progressisme est le dernière fusion contemporaine du centrisme autoritaire, où les questions sociétales sont les figures de proue du grand Capital…
Pas étonnant que les boomers de mai 68 soutiennent l’ordre bourgeois et se range derrière Macron, ce sont des anciens révolutionnaires de pacotilles, peut-être même des agents atlantistes issu de la première Révolution Colorée en Occident pour déstabiliser le gouvernement le plus anti-Impérialiste d’Europe du XXème Siècle: celui du Général De Gaulle !
“Maintenant, les journalistes du monde entier (y compris ceux des télévisions)
vous lèchent (comme l’on dit encore dans le langage universitaire) le cul. Pas moi, mes chéris.
Vous avez des gueules de fils à papa. Je vous haïs, comme je hais vos papas.
Vous savez aussi comment être arrogants, des maîtres chanteurs sûrs et effrontés :
prérogatives petites-bourgeoises, très chers. Vous vous êtes battus avec les policiers,
moi, je sympathisais avec les policiers. Car les policiers sont fils de pauvres.”, Pier Paolo Pasolini en 1968.
De Gaulle était perçu comme un étatiste communiste trop proche de l’URSS par ses collègues anglo-saxons antlantistes !
La crise des gilet jaune est né suite à l’incapacité de réconcilier politiquement l’état-major de Marine Le Pen et celui de Mélenchon pour diriger le pays. Car l’électorat mariniste et l’électorat mélenchoniste sont à deux majoritaires dans le pays, quand la coalisation de centre-droite et de centre-gauche se trouve derrière Macron…
Que ce soit en Grèce ou en Italie, ces deux pays ont pu trouver un coalition anti-austéritaire partant de la droite radicale à la gauche radicale !
Mais cette coalition de ceux deux gouvernements de ces deux pays différents se sont heurtés sur le même problème: l’Europe allemande… L’Histoire se répète !
La soumission à l’UE et le fascisme financier qui la contrôle est la seule alternative politique imposée…
D’ailleurs l’après présidentielles de 2017, rime avec le virage pro-UE de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon. Pourtant, les médias et les autres adversaires politiques font semblant de croire que ces deux chef politiques sont des anti-UE refoulés…
Le bloc élitaire est la convergence sociologique de la bourgeoise de droite libérale, les bobos de gauche libertaire et descendants d’immigrés de banlieues faisant parti tout les 3 trois du partage territoriales des grandes métropoles connectés au autres villes-mondes. Le bloc populaire est quant à lui l’électorat de la droite radicale et de la gauche radicale qui se trouve principalement à l’extérieure des grandes villes en France profonde dans des villes petites et moyennes (en zone rurale comme en Outre-Mer). La stratégie électorale pour faire converger ces deux électorats de manière transpartisane est ce qu’on appelle: le populisme !
Mais le populisme, le Gaullo-Communisme, est la ligne rouge que la doxa dominante du bloc élitaire diabolise notamment sous le terme insultant de “rouge-brun”.
La dernière à en faire les frais, c’est cette pauvre députée !
Après son élection à la députation très médiatisé, on a découvert ses anciens partage de post de la droite radicale.
La pauvre Rachel a dû faire pénitence devant la sainte Eglise de la bien-pensance…
Elle a dû même faire un stage de repentance auprès de l’antiracisme institutionnelle !
La crise covid a remis la frontière au cœur du combat politique, ce mot tabou de la gauche internationaliste !
On ne peut pas être de gauche antiraciste internationaliste et souverainiste-protectionniste, il y a une incompatibilité !
La diabolisation inattendu de Mélenchon est un rappel du système pour qu’il se souvienne qu’il ne doit jamais franchir la ligne rouge-brune…
La société ouverte, un monde sans frontière, l’accueil des migrants et des divers flux d’immigration est le mot d’ordre du grand capitalisme mondialisé. Donc entre un discours internationaliste et un discours nationale, il faut choisir !
L’analyse marxisme est aujourd’hui substitué et parasité par la question sociétale de la représentation des minorités dans la société (l’antiracisme, le féminisme, le LGBTisme).
La convergence Gaullo-Communisme a dû mal à prendre forme avec cette opposition stupide entre gauchiste et droitarde !
Voter la mention de censure de la NUPES non, mais voter avec eux contre les mesures liberticides oui. Marine tu peux mieux faire avec ta mauvaise foi…
Merci pour ce moment: la convergence Lépenisto-Mélenchoniste est enfin en Marche à l’Assemblée Nationale ! L’heure est grave le bloc bourgeois veut bloquer le bloc populaire gaullo-communiste via le Sénat…
🏛 “Avec 183 votes contre et 196 votes pour, les députés font adopter un amendement porté par l’élue du RN, Marie-France Lorho, exemptant les mineurs du passe sanitaire aux frontières.”
L’exemple pour le reste de la France est celle de la réconciliation entre l’électorat de Paul Vergès et de Michel Debré. La Réunion est certainement l’unique département français où les voix mélenchonistes du premier tour des présidentielles de 2017 se sont plutôt bien reportés sur le vote lepeniste du second tour. Le scénario s’est répété en 2022 car il existe une porosité sociologique entre ces deux électorats sensiblement abstentionnistes. Les Réunionnais ont inconsciemment gardé leur réflexe gaullo-communiste, incarné autrefois par la féroce opposition entre Debré et Vergès, qui aujourd’hui convergent contre les intérêts de la classe politique centriste locale et nationale. (PS: c’est une illustration de l’humoriste Le Letchi concernant les résultats du 1er tour des présidentielles de 2017)
Le Lépenisme-Mélenchonisme est en cours d’expérimentation dans la 5ème circonscription de la Réunion. Merci au député LFI Ratenon et au maire RN Payet de montrer la voie au reste de l’Hexagone !!!

Conclusion :

“C’est une bonne situation ça scribe ?!”
Je me retrouve tellement dans cette description du petit neveu de Vergès: à la différence que je ne suis pas bourgeois et que mes polémiques ne datent pas de mon enfance où j’étais peu conscientisé, mais bien de ces 10 dernières années.
“Lorsque la société est très complexe, c’est-à-dire qu’elle est polyculturelle et qu’un individu vit plusieurs appartenances (familiale, clanique, ethnique, nationale, politique, philosophique, religieuse), alors tout conflit entre ces appartenances et croyances peut devenir source de débats, problèmes, crises internes, ce qui installe la dialogique au sein de l’esprit individuel lui-même. Lorsque les idées contraires se combattent dans l’esprit d’un même individu, elles peuvent alors:
– soit s’entre-annuler et faire place au scepticisme, lui-même formant d’activité critique et moteur du débat d’idées.
– soit provoquer un “double mind”, contradiction personnelle provoquant une crise spirituelle, laquelle stimule la réflexivité et suscite éventuellement une recherche de solution nouvelle.
– soit susciter une hybridation ou, mieux, une synthèse créative entre les idées contraires.” ;
Edgar Morin.
En toute modestie, le gaullo-communisme c’est surtout lui : Maitre Vergès ! La Réunion a été à l’avant-garde de la crise des gilets jaunes, elle est une terre propice à l’émergence de la « créolisation idéologique ». Ainsi Alain de Benoist écrit en 1977 dans « Les idées à l’endroit »:
« J’appelle conservatrice l’attitude qui consiste à s’appuyer, dans la somme de tout ce qui est advenu, sur le meilleur de ce qui a précédé la situation présente, pour aboutir à une situation nouvelle […] Beaucoup n’y verront qu’une exaltation des contraires. Ils n’auront pas tort. 𝗟’𝗵𝗼𝗺𝗺𝗲 𝗱𝗲 𝗹’𝗮𝘃𝗲𝗻𝗶𝗿 𝘀𝗲𝗿𝗮 𝗹𝗲 𝘀𝗲𝗶𝗴𝗻𝗲𝘂𝗿 𝗱𝗲𝘀 𝗰𝗼𝗻𝘁𝗿𝗮𝗶𝗿𝗲𝘀.»
La campagne permanente, ça fait plus 10 ans que c’est le quotidien du militant de terrain Alek, à bientôt à la prochaine dissolution de l’Assemblée Nationale en plein chaos politique sous Macron II !!! Bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.