Résultats du 2nd tour des présidentielles de 2022 !

Verdique final: 58,4% pour Manu et 41,4% pour Marine ! Le barrage des castors a encore fonctionné ! (Magnifique illustration de la situation du dessinateur Marsault !)

Analyse du résultat national :

Je fais partie des français qui ont apprécié le rentre-dedans de Marine le Pen du débat en 2017. Je pense qu’elle aurait dû être offensive contre le bilan d’Emmanuel Macron comme en 2017 et en 2017 être apaisé (comme en 2022) pour se présidentialiser. En faite, c’est comme Mélenchon en 2017 il aurait dû dire “pas une voix à le Pen” et en 2022 ne pas donner de consigne de vote. On vit les élections présidentielles de 2017 et de 2022 à contre sens… Encore Merci aux castors et aux boomers ayant réélu l’arrogant décomplexé !
Cependant, il ne faut pas occulter deux informations: le vote Macron est en reflux sur tout le territoire. 18,7 millions votent pour lui, 13,3 millions pour Le Pen et 16,6 millions d’inscrit ne votent ni lui, ni le Pen (abstention, vote blanc, vote nul).
Le 1er tour des présidentielles de 2022 a été le plus fort taux d’abstention d’1er tour d’une élection présidentielle de la Vème République, tandis que ce 2ème tour est le 2ème plus fort taux d’abstention d’un 2ème tour d’une élection présidentielle après celle précipité de 1969 ! Le score du parti lepeniste passe de 18% en 2002 à 41,4% en 2022, la marge de progression est énorme, mais très lente dans le temps pour avoir agglomérer un front de contestation anti-Macron !
Alors Marine Le Pen était estimé d’être en tête chez les 18/24 ans, les 25/35 ans et les 35/49 ans entre les deux-tours, elle s’est effondré le jour J uniquement car les moins de 50 ans se sont majoritairement retiré de l’élection en plongeant dans l’abstention…
Le vote Le Pen reste un vote populaire et rural, alors que Macron est globalement un vote de catégorie plus aisé et citadine !
Voici le reflux visible du vote Macron entre 2017 et 2022, et par la même occasion où on y observe la persistance de ce vote dans les grandes villes des départements et régions françaises, alors que tout les zones rurales de la France Périphérique plébiscite Le Pen qui étend son influence sur tout le territoire !
Ah Jean-Luc si tu savais, tout le mal que tu as fait !
La large réélection de Macron a été permise par le retournement de veste de Mélenchon dès le 10 avril 2022 au soir des résultats du 1er tour, ce qui a également augmenté l’abstention et le dégout de millions de Français dans le choix de ce vote Macron/Le Pen !
9 404 c’est le nombre de communes qui en 2017 avaient mis en tête Macron et a aujourd’hui basculé en faveur de Le Pen…
Drôle de défaite de Marine Le Pen, qui se voit paradoxalement perdre encore une fois et plus bas que prévu (elle était estimé à vers 44% encore la semaine dernière), mais voit une excellente progression de vote sur des territoires qui étaient réfractaires autrefois à son simple nom. Ainsi, elle arrive en tête dans près de 30 départements (contre 2 en 2017) et dans 3 régions (contre 0 en 2017).
Malgré l’excellent score de Marine Le Pen en Outre-Mer, il faut faire attention ces chiffres trompe-œil où c’est surtout l’abstention qui gagnent du terrain dans ces territoires à la périphéries de la France Hexagonal comme si cela était la confirmation d’un long processus de sécession avec le reste de la France…
Abstention accouplé aux records de voix en faveur de Marine Le Pen (ou contre Emmanuel Macron, le président sortant réélu) signifie une défiance et un rejet total de la gestion jacobine française dans ces territoires périphériques, Corse inclue. La question de l’autonomie est sorti dès que les jacobins ne savent plus comment gérer une grave crise de défiance des concitoyens de ces territoires éloignés de la France continentale, tellement ils sont binaires dans leurs paradigmes politiques ! “La France ou le chaos”, Debré sort de leurs subconscients !
Voici la réaction des communes ayant mis en tête Mélenchon au premier tour: voter massivement Macron ou plonger dans l’abstention. Sauf en Outre-Mer, où le report du voix sur la candidature de Marine Le Pen s’est fait comme une lettre à la poste…
Quoiqu’il en soit, la digue a bien sauté en Outre-Mer car les ultramarins qui ne se sont pas abstenu sont allé voter massivement Marine Le Pen. Le discours de cette dernière suite à la réélection de Macron et de sa défaite a rendu un hommage émouvant à cette “France perdue” qui l’a plébiscité : “J’adresse ma plus profonde gratitude à ceux qui m’ont fait confiance au premier tour et à tous ceux qui nous ont rejoint au second. Surtout à nos compatriotes des provinces des campagnes et des outre-mer : cela m’honore et me touche. Cette France trop oubliée, nous, nous ne l’oublions pas.” Tout les sympathisant et militants marinistes présent dans la salle ont largement applaudi quand elle a évoqué la France d’Outre-Mer, comme s’ils semblaient tristement jaloux et fier du courage des électeurs insoumis ultramarins du premier tour d’avoir glissé un bulletin “Le Pen” au second tour, contrairement à ceux de l’Hexagone. Bref, ils gardent tous un goût d’amertume !

L’Outre-Mer, la sécession ultraMARINE EN MARCHE !!!

Dans le top 10 des départements ayant eu la plus forte progression du score de Le Pen entre le 1er et 2nd tour, les 9 premiers sur les 10 ne se trouvent pas la France continentale… Parmi les villes de plus de 100 000 habitants ayant mis Marine Le Pen en tête, seul Saint-Denis de la Réunion réussi cet exploit national !
Dans le top 10 des communes de plus de 5 000 inscrit ayant le meilleur score de Marine Le Pen, 7 sont de la Guadeloupe, 2 de la Réunion et 1 de Mayotte. En somme 100% de ces communes sont ultramarines, du jamais vu !
Le score du second tour des présidentielles de l’île de la Réunion est radicalement inverse du score national… La Réunion serait donc une sorte de “monde parallèle” de la France continental…
C’est bien un séisme politique que s’est pris en pleine gueule toute la classe politique Réunionnaise soumise à la Macronie !
Photo prise le samedi 23 avril 2022 où des militants antipass Réunionnais manifestaient à St-Pierre avec la banderole “Tout, sauf Macron, VOTONS!”, à côté de l’inscription se trouve le symbole insoumis. Le message est claire et net: les électeurs de Jean-Luc Mélenchon ont voté massivement Marine Le Pen contre Emmanuel Macron et ses dramatiques gestions de crises sont très mal perçu entre Outre-Mer !
Comment ai-je pu prédire la semaine dernière le score de Marine Le Pen à la Réunion à 57%, soit ne pas être dans la marge d’erreur en tombant juste à moins de 3% du résultat final ?
En 2017, l’addition du score de Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen du premier tour à la Réunion donne 47,99%. Le score final de Marine Le Pen au second tour est de 39,74%. Je permets donc de faire une soustraction entre les scores additionnels du premier tour et le score de la candidate contestataire de second tour: ce qui donne 8,24%, soit l’écart de transfert de voix insoumis vers Le Pen pour la Réunion (ce qui est plus faible que celle de l’Hexagone signifiant un bon report de voix insoumis vers le vote mariniste). Cet écart est plus faible dans les communes de l’Est et des Hauteurs de l’île, où à l’opposé l’écart est plus élevé dans les communes de l’Ouest de l’île. Donc le transfert des voix insoumis reporté sur la candidate populiste s’est mieux effectué dans la zone Est que la zone Ouest.
Ce clivage territorial Est/Ouest est confirmé au premier tour de l’élection présidentielle de 2022, où Marine Le Pen dépasse son score départementale exactement dans les mêmes communes de 2017 (au premier tour comme second tour). Les communes de la zone Est de la Réunion sont: Ste-Marie, Ste-Suzanne, St-André, Bras-Panon, Salazie, St-Benoit, La Plaine-des-Palmistes, Ste-Rose, St Philippe, St-Joseph, Petite-Île, Le Tampon, L’Entre-Deux, St-Louis et Cilaos. Et celles de la zone Ouest de la Réunion sont: St-Denis, La Possession, Le Port, St-Paul, Les Trois-Bassins, St-Leu, Les Avirons et St-Pierre.
L’addition les score de Mélenchon et Le Pen du premier tour de 2022 (64,99%), tout en le soustrayant avec l’écart de transfert trouvé par rapport à 2017, ce qui me donne: 56,75%, que j’ai arrondi à 57%. C’est l’estimation que j’ai donné seul à la Réunion sans que les instituts de sondages Réunionnais interviennent dans le débat public, alors qu’ils sont d’habitude s’y prompt à le faire pour la moindre occasion, lors de cet entre-deux tour des présidentielles ! Pourquoi ce silence ?! Pour ne pas légitimer et banaliser davantage ce vote contestataire ?! Quelle impartialité…
J’avais estimé la semaine dernière les communes où Marine Le Pen serait supérieur à 65% : St-Joseph, Cilaos, St-Philippe, La Plaine-des-Palmistes et Salazie (J’ai eu tout juste). Entre 55% et 65% dans les communes du : Tampon, St-Louis, Bras-Panon, l’Entre-Deux, St-Benoit, Ste-Marie, Ste-Rose, L’Etang-Salé et Petite-Île (Le Tampon, St-Louis, Bras-Panon et L’Entre-Deux dépasse légèrement les 65% et se retrouvent dans le 1er groupe). Moins de 55% dans les communes : Trois-Bassins, St-Pierre, Les Avirons, Ste-Suzanne, Le Port, St-Denis, St-Leu, St-Paul et la Possession (Ste-Suzanne, Trois-Bassins, Le Port, Les Avirons, St-Leu et St-Pierre sont donc entre 65% et 55% soit dans le deuxième groupe). Marine Le Pen a dépassé plusieurs de mes estimations dans différentes communes. L’addition des deux candidats contestataires du 1er tour (64,99%) que je soustrais au score final du second tour de Le Pen (59,75%) fait: 5,42%, contrairement au 8,24% en 2017. Ce qui veut dire que la porosité électorale entre l’électorat insoumis reporté sur le bulletin Marine Le Pen au second tour en 2022 s’est même améliorée en 5 ans ! Le clivage territorial Est/Ouest tend très légèrement à s’effacer avec ce plébiscite sur toutes les communes en faveur de Marine Le Pen (ou contre Emmanuel Macron) !
J’ai vu ce commentaire sur les réseaux sociaux: “12 personnes interrogées sur le vote du second Tour des Présidentielles 12 personnes sur 12 qui votent Macron.. Et pourtant Le Pen largement en tête… Les gars qui ont votés Le Pen ne sont pas visibles alors ? Je ne comprends toujours pas le traitement médiatique des élections… C’est fou ! Montrez et Ecoutez ce que les gens qui ont voté Le Pen ont à dire… Arrêtez de planquer la poussière sous le tapis…” La réponse est simple: les journalistes Réunionnais sont en fuite en avant, car certainement ils ont voté massivement Macron, et vont interroger des gens… dans la zone gentrifiée de St-Denis où Marine Le Pen fait son plus “mauvais score” communal (51,06%, dans la 1ère commune d’Outre-Mer). Tout la jeunesse dorée interviewée dans la zone festive de la cathédrale expliquaient qu’ils n’ont pas voté, mais Macron n’est pas pire que Le Pen et qu’il faut se déconstruire dans notre contexte postcolonial… Voici la parfaite alchimie de la convergence sociologique entre les journalistes borgnes et la jeunesse diplômée inculte Réunionnaise dans le centre-ville Dyonisien ! Vive la convergence des matrixés en décalage avec la Réunion profonde qui souffre !
Certes il y a 311K Réunionnais qui n’ont ni choisi Le Pen, ni Macron. Mais 217K Réunionnais ont quand-même glissé un bulletin Le Pen contre le représentant de l’état Français qui se retrouvent en 3ème position avec 147K votes… L’écrivain Jean-François Sirinelli rajoute à propos du parti de Marine Le Pen : “Ce parti exerce, en fait, une véritable “fonction tributienne”: en d’autres termes, il assure aussi l’expression public des mécontentements et des frustrations du corps social et, par là même, il en constitue le facteur primordial d’intégration.”
La Présidente de Région Réunion insoumise soumise à Macron à propos du score de Le Pen : « Emmanuel Macron a été réélu président de La République. Ce vote pour la République permet d’éviter à notre pays les dérives d’une présidence d’extrême droite. Pour autant, ce vote n’est en aucun cas un vote d’adhésion. C’est un vote d’alerte notamment pour les Outre-Mer et La Réunion. Il nous faut entendre la colère des Réunionnaises et Réunionnais qui s’est exprimée aujourd’hui […] Tout le monde s’attend à des lendemains difficiles. La situation est encore pire dans les Outre-mer et à La Réunion où la candidate d’extrême droite a rassemblé sur son nom la majorité des suffrages exprimés. Nous ne pouvons que le regretter. Cela montre bien que le système réunionnais est à bout de souffle. Il laisse de côté une fraction de plus en plus large de la population. »
Le géographie Christophe Guilluy à propos de l’antifacisme d’opérette : “La posture antifasciste et antiraciste de la France d’en haut est devenue une arme pour protéger son modèle face aux gens d’en bas dont on délégitime les diagnostics en les assimilant à du populisme”

Conclusion :

Voici un manifestant antisystème qui vote blanc contre celui qui l’a fait crever son œil, c’est cool d’être révolutionnaire quand on reprend tout le logiciel de la gôche !
Voici un islamo-rappeur rebelle qui s’apprête à voter Macron le tyran contre l’Histoire de la Monarchie Française, contre la Laïcité et contre les souverainistes. Heureusement qu’il soutient la souveraineté Palestinienne !
Les 58% Starter Pack ! Bravo à tout ces moutons Français prêts à aller à l’abattoire..
Quand je suis allé voter contre Macron, j’étais stationné devant une voiture avec la plaque d’immatriculation “666”… Quel signe du destin ! Manu semble être en posture guerrier sur les Champs de Mars…
Même pas 24h00 après la réélection de Macron, le cauchemar continue pour 5 ans de plus… Voire 7 ans !
Marine Le Pen en tête dans 42 départements au premier tour et 28 départements au second tour. Au premier tour, en ramenant aux 577 circonscriptions législatives, Macron serait arrivé en tête dans 256 circonscriptions, contre 206 pour Le Pen et 104 pour Mélenchon… Au second tour, Marine Le Pen persiste plutôt bien…
Mais la question est qu’avec la très forte abstention prévue pour ces prochaines élections législatives, est-ce que Marine Le Pen pourra mobiliser l’électorat contestataire désespéré par la réélection de Macron dans configuration de plusieurs triangulaires, avec de potentiels désistements républicains des insoumis soumis à la Macronie ?!?!?!
Sachant qu’il faut dépasser les 12,5% des inscrits, sans union national avec les candidats d’Eric Zemmour… La projection de 75 à 105 députés RN semblent trop optimistes dans une telle configuration avec fort taux d’abstention, là où l’union de la gauche peut dépasser le groupe RN…
Cette élection présidentielle de 2022 a été la dernière après 3 tentatives du septuagénaire Jean-Luc Mélenchon, mais également pour la quinquagénaire Marine Le Pen ! Certes, elle peut avoir le premier groupe parlementaire d’opposition face au parti présidentiel et ces alliés, il n’en demeure pas moins qu’après avoir mené cette bataille des législatives elle devra penser à sa succession ! C’est 10 ans de militantisme qui se clôture chez les insoumis, comme les marinistes. J’ai été électeur mariniste entre 2012 et 2017. Depuis je me suis réfugié dans l’abstention à cause de l’abandon du Frexit en juillet 2017 et de la mise à la porte de Florian Philippot en septembre 2017.
Mais Emmanuel Macron a réussi l’exploit de me faire manifester dans la rue contre les restrictions des libertés publics et individuels au côté de Philippot et de Dupont-Aignan… Je risque de retourner dans l’abstention pendant encore longtemps… Une page d’une décennie politique se tourne marquant la fin de mon attachement politique à la France et le début de mon ancrage de militant politique Réunionnais. Pour autant, je ne pourrais jamais oublier tous mes camarades souverainistes que j’ai fréquenté pendant des années. Fermer cette page me fait mal au cœur…
  • Très bonne analyse, encore faut-il lire pour comprendre réellement tes dires.
    Mais j’espère que les gens, un jour, may be, comprendront enfin…

    Avengers 2 mai 2022 6:03 Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.