Résultats du 1er tour de l’élection présidentielle de 2022 !

Le même duel qualifié de 2017 risque de provoquer un nouveau bipartisme beaucoup plus longtemps que prévu sans rien de comparable au triomphe de Macron au 2ème et 3ème tour de l’élection présidentielle…

Analyse du score national !

Mon dernier post à propos de l’élection deux jours avant le vote du 10 avril où je pose les bonnes questions concernant les sondages !
Le seul institut de sondage qui m’a semblé bien retranscrire les dynamiques en cours de cette non-campagne présidentielle…
Jean-Yves Dormagen, Président de Cluster17, écrit dans arrêt sur images : “Notre institut a les écarts les plus justes entre Mélenchon et Le Pen, ainsi que Le Pen et Macron. La manière dont on échantillonne donne tout sauf des résultats aberrants”
Les deux grandes surprises de ce scrutin sont le score de Mélenchon qui sera à 4,5 points de plus des estimations et celui de Pécresse qui sera à 4 points en dessous des estimations. Le score des 10 autres candidats restent équivalent aux divers estimations qu’on leur a attribué. Dans tout les cas, sans le vote des plus de 65 ans nous aurions eu un duel Le Pen/Mélenchon !
Le 1er tour de l’élection présidentielle de 2022 est la 2ème taux d’abstention est la plus fort de la Vème République juste derrière celui de 2002… Et on pourrait facilement atteindre pour le 2ème tour être le 2ème plus fort taux d’abstention depuis celui de 1969…
Les communes en rouge sont celles de France où le taux d’abstention dépasse les 20%, la quasi-totalité des communes des départements d’Outre-Mer, ainsi que la Corse, semblent envoyer un message fort au reste de l’Hexagone si ce n’est un début de sécession… Le taux d’abstention reste de 26,3% devant les scores de Macron et de Le Pen. Pour autant, Macron fait 9,5 millions de voix comme Sarkozy au premier tour de 2012 et Le Pen fait 8,1 millions presque qu’équivalent au score de Macron au premier tour de 2017 (présidentielle avec un fort taux de participation). La différence d’avec le premier tour de 2022, c’est que Macron/Le Pen/Mélenchon ont concentré la quasi-totalité du nombre de votant plus important que dans une élection avec une meilleure participation habituelle. C’est tout le paradoxe ! Ces 3 candidats au-dessus de 20% vampirisent presque 75% des suffrages, tandis que les 9 autres candidats sont en dessous des 10%.
La véritable différence entre le 1er tour de 2017 et celui de 2022 saute aux yeux: Macron arrive en tête dans une plus large majorité de commune et pour une raison simple, il a complètement absorbé le vote du candidat Les Républicains en sa faveur, qui s’est cette année totalement effondré…
1,75% pour le Parti Socialiste et 4,75% pour le parti Les Républicains… Adieu les Parisiennes et à jamais !
Macron et Le Pen élargit leurs succès électoraux sur de nouvel espace (Macron à l’Est et Le Pen au Centre), tandis que Mélenchon fait un percé dans tout les départements d’Outre-Mer et surtout en Île-de-France qui bascule d’une courte tête LFI (la région la plus peuplée de France) !
Le Pen domine une large majorité de communes de la France Périphérique (20 484), alors que Mélenchon progresse que dans 2 970 soit des grandes villes (et ceux d’Outre-mer). Ce nouveau tripartisme n’est pas du tout les succès de deux partis populistes, ou pire “extrémistes”…
Macron est le nouveau Giscard, le bloc bourgeois européïste radicalisé contre l’existence même du populo-contestataire !
Mélenchon est quant à lui Mitterand, le retour du social-démocrate européïste version indigéniste, la phase finale et radicalisée de l’antiracisme anti-France !
Le Pen est la nouvelle Chirac à la tête d’un RPR européïste adulée dans la France profonde et en Outre-Mer, bien sûr en version mère à chat et peut-être légèrement plus inculte de Monsieur déjà considéré comme inculte par la condescendance de la gauche caviar du Tout Paris !
Le candidat le plus jeune (44 ans) n’est en tête que chez les plus de 60 ans : Macron ferait un excellent directeur d’Ehpad !
Le candidat le plus âgé (70 ans) est en tête chez les jeunes : Mélenchon un bon DJ Khaled !
Marine Le Pen réalise son meilleur score dans le département le plus musulman (Mayotte à plus de 42%) !
Et le 4ème homme, Eric Zemmour, appelle à voter pour celle qu’il a toujours critiqué d’être “une femme de gauche”…

Le Macron-Mélenchonisme En Marche !

Douche froide pour les réels électeurs insoumis anti-Macronistes primaires qui se voient trahir par leur chef social-démocrate d’origine ! C’est ce qu’on appelle la “social-traitise” !
Quel étrange défaite pour sa 3ème et dernière élection présidentielle …
Le vote des banlieues islamiques françaises ont choisi leur candidat fétiche, un gauchiste progressiste décadent…
Le score de Mélenchon auprès des français de confession musulmanes n’est pas sans rappeler celui d’un candidat socialiste traditionnelle, comme ici Hollande qui a récolté 50% du vote musulman au premier tour de 2012 et 86% (ou 93%) au second tour…
Le père Mélenchon est passé si près du but, si jamais il avait 80% du vote musulman au lieu de ces 69%, il aurait gagné les doigts dans le c… ! Pour être plus sérieux, si Mélenchon était resté intransigeant sur la laïcité il aurait directement mangé sur l’électorat populaire de la France Périphérique de Marine Le Pen, devançant largement la candidate du RN… Mais il s’est lui-même trahi sur cette question républicaine…
Quand les indigénistes sont heureux de s’attribuer un social-démocrate républicain comme leur butin de guerre car il s’est soumis à leur propre champ lexical… Houria Bouteldja appel à voter Mélenchon depuis l’année dernière… C’est la laïcité qui en prend un coup !
Le “grand remplacement” n’existerait pas, mais Mélenchon invoque le besoin de la VIème République au nom du changement de population de la société française car la France doit se métisser/créoliser… On n’est plus à une contradiction de près chez les Mélenchonistes !
Adieu Jean-Luc, bonjour Adrien Mouloud de Roubaix ! #TeamAdrienQuatennens #CallCenter #poilsdecarotte
La collaboration avec le pouvoir étranger est une récurrence chez les centristes et la gauche. Car contrairement à ce que les profs de gauche essayent de faire oublier dans les cours de l’Éducation National, le régime de Vichy et les pleins pouvoirs à Pétain a été par la gauche. Pétain n’est d’ailleurs qu’un centriste, qui faisait semblant de faire une “révolution nationale” pour des droitards inconscients… Exactement comme Macron lors de son 1er quinquennat. (Coucou petit collabo social-traite Réunionnais, ça va notre Younous 974 ?)
Contrairement aux adhérents et cadres insoumis des grandes villes Macron-compatible, les électeurs insoumis de la France Périphérique sont à au moins 23% d’entre eux à se reporter sur la candidature de Marine Le Pen au second tour, contrairement au minuscule transfert de 7% de 2017… Il reste encore 44% d’indécis qui veulent se réfugier dans l’abstention, la clé du second tour est dans leur main !
“Père castor, raconte-nous une histoire” : Faites barrage contre l’extrême-droate mes amis castors !
Le boomerisme mental est une très grave maladie occidental qui touche encore des jeunes lobotomisés… Le politologue Jerome Sainte-Marie ne dit pas mieux: “Je viens d’aller voir la manif “contre l’extrême-droite” en bas de chez moi. Cela ne m’a pas dépaysé, l’ambiance était très canal Saint-Martin. Tous ces gens s’encourageant à voter Macron étaient bien utiles : en un regard on saisissait pleinement ce concept si précieux, la petite-bourgeoisie. C’était Nuit Debout en plein jour. Une Nuit Debout enfin révélée à elle-même. Une Nuit Debout assumant sa fonction historique. Une Nuit Debout contre les Gilets Jaunes.”
Exit la loi contre le séparatisme, exit la laïcité française issu de la gauche républicaine ! Macron comme Le Pen drague les 22% d’insoumis soit environ 7,6 millions de concitoyens, dont 69% d’électeurs français de confession musulmane ayant voté Merluche… #muslimlivesmatter
Macron à Marseille, circonscription du député Mélenchon, appel de ses vœux à réaliser la planification écologique si chère à Jean-Luc… Ou peut-être était également un clin d’œil au social-démocrate écolo Jadot ?!
Après avoir dragué l’électorat musulman, Macron se souvient qu’il est dans un pays par essence catholique… De toute façon, il a la conception anglo-saxonne de faire la politique, c’est-à-dire qu’il pense en terme de “communauté” en marketing électorale… Le bien-commun n’existe pas dans son esprit de mondialiste !
Le front républicain disparait car les partis dit “de gouvernements” ont disparu (LR/PS, dit “UMPS” autrefois, au profit de l’extrême centre Macroniste). Bien qu’issu de la diversité, la perception des problématiques politiques diffère de la grille de lecture binaire des grandes villes-métropoles et ses réflexes communautaristes alignés sur la doxa de Terra Nova dans les villes périurbaines. Comme ici au début de la France Périphérique en marge de la Région Francilienne…
Macron ne risque pas cette fois-ci d’être réelu avec 66% comme en 2017, mais avec peut-être moins 55% sur un fort taux d’abstention… Le front républicain s’effrite donc il évite au maximum les débats télévisés depuis le premier tour et même durant ce second tour. Ses petits mots désespérant veulent favoriser l’abstention et décourager une surmobilisation électorale d’une convergence électorale d’un vote sanction contre-lui même à travers la candidature de Le Pen…
L’Apocalypse selon Saint BFM TV pour faire peur à tout les électeurs !
On est prêt à ressortir une affaire judiciaire en carton pour discréditer la candidature de Le Pen et dégouter les électeurs d’aller voter…
Pourtant, le bilan du 1er quinquennat de Macron est très pitoyable…
Même l’Union Européenne (et par extension l’Otan) s’en mêle dans les présidentielles, préférant provoquer une crise inflationniste encore plus grave qu’après la réélection de Macron... Les Français sont pris vraiment pour des cons !
Comment diaboliser une nép-Chiraquienne antiraciste qui danse du Zouk des années 80 ? La diabolisation à deux balles ne fonctionne plus comme avant !
Après avoir été trop offensive lors du débat d’entre-deux tours de l’élection de 2017, Le Pen jouera cette fois-ci une opposition plus apaisée. Tout en sachant qu’elle n’aura plus le Frexit à défendre, sujet que la majorité de l’opinion rejetait (notamment les tranches d’age les plus âgés). Elle seule a les clés pour réussir une fois pour toute ce débat en position Chiraquienne, ou soit elle continuera à faire sa contestataire à la sauce Marchais face à au condescendant bourgeois Giscard…
Car l’élément crucial de l’entre-deux tours des présidentielles de 2017 a bien été ce débat médiatiquement très critiqué pour sa forme, où elle était dans les sondages au-dessus de 40% pour non seulement baisser sous cette barre symboliques dans les sondages juste après ce débat. Mais pire le matraquage médiatique a démobilisé l’électorat populaire ayant ressenti que c’était perdu d’avance et pour que Marine Le Pen s’effondre à 33,9% du résultat final.
J’espère que les deux journalistes animant le débat de 2022 vont être à la hauteur en dévoilant le véritable bilan piteux de la France qu’a laissé 5 ans de Macronie… On peut toujours rêver… Surtout quand on sait que du point de vue déontologique une journaliste en couple avec une personnalité politique ne peut pas exercer son Métier, n’est-ce pas Madame Glucksmann ?!
Difficile de mobiliser le front anti-Macron sans que ce dernier cherche la confrontation médiatique et un débat de fond, si ce n’est pas un débat de petites phrases rendant inintéressant dans ce flux d’informations paralysant la réflexion de millions de concitoyens fatigué de vivre des crises…

Le cas “Marine Le Pen” :

Avant de critiquer Madame Le Pen, il faudrait bien comprendre quel est mon point de vue: J’étais un altermondialiste de gauche qui a fait une simple transition en souverainiste de gauche. En gros, je suis passé du socialiste Montebourg au chevènementiste Philippot en 2011.
Après avoir été électeur socialiste altermondialiste de 2010 à 2011 (où j’ai participé aux primaires du PS en votant Montebourg), je suis devenu entre 2012 et 2017 un électeur mariniste en tant que souverainiste de gauche par admiration de Florian Philippot, du démographe Emmanuel Todd, de l’économiste Jacques Sapir ou encore de Jean-Pierre Chevènement !
Sortir de l’euro est une mesure phare de la gauche souverainiste !
Ma plongée sous-marine dans l’abstention date de départ de Philippot du FN à cause de l’abandon de l’euro !
Après avoir été abstentionniste depuis 2017, c’est la première fois en 5 ans que je suis allé voté au premier tour en faveur de… Nicolas Dupont-Aignan ! Je l’ai croisé plusieurs fois en manifestation contre les confinements, contre les mesures restrictives, contre les doses de rappel de vaccin et contre le pass sanitaire. Il a été le député le plus actif sur le sujet où il a alerté l’opinion public en temps et en heure des lois liberticides voté dans l’Assemblée Nationale ! Perdre à plus de 2% devant le Parti Socialiste est une grande fierté en tant que citoyen cohérent et droit dans ses bottes. Peu importe si c’est pour être insulté et caricaturé de “complotiste” par les chiens de garde du système !
C’est dans ce contexte anxiogène que j’ai préféré quitté la vie mondaine parisienne où le pass allait devenir un impératif pour sa vie social…
L’hôpital est payant pour les sans pass depuis le 1er janvier en France pour la première fois depuis en gros le Conseil National de la Résistance, soit la seconde Guerre Mondial… Le symbole est trop fort, car oui la Macronie “est en guerre” contre sa population !
Le pass vaccinal n’a été que suspendu le temps de l’élection présidentielle, Macron réintégrera à vie ce crédit social à la sauce UE!
La tyrannie sanitaire sauce chinoise est complètement inhumaine, folle et anxiogène… Et aucun occidentaux ose émettre une critique au nom des droits de l’Homme… Pourquoi ce silence assourdissant et complice ???
Qui est-ce qui a envie que ce cauchemar continue 5 ans de plus ???
Alors que Philippot reste profondément en désaccord avec Le Pen sur la question européenne et au sens large des mesures de programme qui en découle, il n’en demeure pas moins que se débarrasser de Macron c’est être sur de se débarrasser de la tyrannie sanitaire mondialiste ! C’est dans ce sens qu’il appel à voter contre Macron, sans qu’il ait rétabli ses relations avec son ancienne patronne !
Mélenchon n’étant plus là, Le Pen reste l’unique candidature crédible uniquement sur la question de la tyrannie sanitaire qui reste le grand danger de la réélection de Macron !
De ce fait, appelé un ancien mouvement souverainiste de gauche, qui en abandonnant l’euro devient un vulgaire RPR populaire de centre-droit modéré, “extrême-droite” est complètement à côté de la plaque… Mélenchon est de centre-gauche et Le Pen maintenant de centre-droit (après avoir été pendant près d’une décennie à la gauche républicaine qui l’a renié à cause de son nom), mais en aucun cas ces deux candidatures de 2022 ont été des candidatures d’extrême-gauche ou d’extrême-droite, ni populistes d’ailleurs !
« Hegel fait quelque part cette remarque que tous les grands événements et personnages historiques se répètent pour ainsi dire deux fois. Il a oublié d’ajouter : la première fois comme tragédie, la seconde fois comme farce. » Karl Marx, Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte (1852)
Le protectionniste n’est qu’un désir populaire contre les dérégulations de la mondialisation sauvage…
Le retour aux bases de la Vème République référendaire c’est bien, mais si on ne sort pas des traités de Maastricht, de Lisbonne et cie quels seront les marges de manœuvre d’un(e) Président(e) d’un État-nation dissout dans le mondialisme de l’UE ?! C’est vraiment l’angle-mort de Le Pen qui a tout renié depuis 2017 mieux attirer l’électorat de la classe moyenne modéré europhilement inconsciente…
Au-delà de la question de la souveraineté monétaire, budgétaire et économique… Il existe également la souveraineté des frontières contre l’immigration de masse. Le dumping social que provoque de nouvelle vague d’armée réserve d’origine étrangère à bas cout contre les travailleurs d’un pays est une solution venant du grand patronat voulant faire baisser les salaires. Le regroupement familiale n’existait que pour pérenniser l’établissement familiaux des travailleurs issu de notre ancien empire colonial… qui viennent s’installer définitivement dans le méchant pays colon qui a maltraité leurs pays d’origine… Quelle situation rocambolesques ! Comment gérer ce changement de population au sein de la société française avec sa République ethniquement abstraite (le grand tabou français) ?
« Relever le défi du métissage que nous adresse le XXIème siècle. Le défi du métissage, la France l’a toujours connu. Elle l’a toujours relevé. Elle a toujours au cours des siècles métissé les cultures, les idées, les histoires. Son universalisme est le fruit de ce constant métissage qui n’a cessé de s’enrichir d’apports nouveaux et de bâtir sur tant de différences mêlées les unes aux autres un sentiment commun d’appartenance et un patrimoine unique de valeurs intellectuelles et morales qui s’adressent à tous les hommes. Ce métissage, elle l’a réussi parce qu’elle a su offrir à chacun la promesse de la promotion sociale, la promesse qu’il pourrait déployer tous ses mérites, tous ses talents. »
Faire l’éloge du métissage est un moyen hypocrite et implicite de faire l’éloge du MEDEF qui veut indéfiniment faire baisser les salaires moyens sans aucune mesures protectionnistes contre les nationaux !
On est actuellement à la phase 4 de la laïcité. La Phase 1 c’était la simple séparation de l’église du pouvoir politique, tout en gardant par respects ses racines catholiques. La Phase 2 a été de lutter hystériquement contre le catholicisme au nom de la République. La phase 3 c’est la promotion mitterandienne de l’antiracisme et du vivre-ensemble, comme moyen d’emballage joyeux acceptant les diktats du Grand Patronat avec le regroupement familiale sous Giscard. Après avoir sauté toute ces sauts qualitatifs, on commence à défendre la créolisation de la société française et de son métissage forcée au nom du mondialisme progressisme… La République Française est en totale état de putréfaction !
L’Islam militant découle que de la présence de l’Immigration de ces 50 ans dernières années en France, donc critiquer l’Islam sans critiquer les mécanismes favorisant l’immigration voulu par le grand patronat en amont est une lâcheté intellectuelle ! Zemmour a permis le recentrage de Marine Le Pen sur la question du voile islamique, où elle critique l’islamisme mais pas l’Islam compatible avec les valeurs de la République…
Cet entre-deux tour version 2022 permet à Marine Le Pen d’aller au bout de sa Chiraquisation ! Elle semble abandonner sa critique laïcarde de gauche républicaine contre le voile (la laïcité est une notion de la gauche et non de l’extrême droite, c’est un grave anachronisme historique et politique !), mais en plus elle semble vouloir favoriser la natalité de toutes les communautés présentes en France sans aucune distinction… Comme un moyen de dire qu’elle préfère parler du pouvoir d’achat comme stratégie électoraliste, à défaut de pouvoir véritablement lutter contre l’immigration (et faire une potentielle politique de “rémigration” à la Zemmour), ce qui est impossible tant qu’on reste dans l’U.E. !
Le calcule politique est simple: il y aurait 500K électeurs français de confession juive (qui ont d’ailleurs plébiscité Zemmour en banlieue), tandis qu’il y aurait environ 6 millions d’électeurs français de confession musulmane…
Personne n’a vu venir cette soumission de Marine 2022, encore moins Houellebecq ! Soit dit en passant ça toujours été la position des Le Pen, père et fille, la position neutre et inefficace des deux états, tout en essayant de draguer le vote communautaire musulman ayant plébiscité Mélenchon. C’est la position de Chirac, simpliste et médiatiquement illusoire. Sur la question d’Israël/Palestine, Zemmour l’a encore aidé à se dédiaboliser !
Comme je l’ai déjà écrit dans un autre article, le succès du Journal Marianne rime avec gouvernement de droite… Donc Marine Le Pen va continuer sa lente gauchisation pour draguer l’électorat populaire mélenchoniste et tenter de phagocyter ce vote comme Macron, comme Marianne qui surfe sur le journalisme contestataire à gauche sous la fin du premier quinquennat de Macron perçu comme droitier…
Contrairement à 2017, Dupont-Aignan ou Philippot ne font aucunement l’éloge de Le Pen. Ils n’appellent qu’à faire barrage contre Macron comme simple argument de vote ! Il est anormal que l’affaire #McKinseyMacronGate ait été évacuée de cette campagne d’entre-deux-tours, Macron ne doit pas s’en tirer si facilement ! On est face à un immense scandale !
Voter pour la modérée centre-droit Chiraquienne européïste Marine Le Pen en 2022 est vraiment un vote par défaut que je risque de faire que pour lutter contre la tyrannie sanitaire qu’elle veut interrompre. C’est le seul sujet où je la crois sincère, le reste j’en doute fort depuis 2017 !
Je m’étais promis de ne plus jamais voter Le Pen en 2017 après avoir été pendant 5 ans un citoyen abstentionniste, mais la tyrannie sanitaire mondialiste et le crédit social à la sauce européenne m’effrayent trop pour que je reste indifférent à ne pas gonfler le score de l’étrange défaite que vivra Marine le 24 avril au soir car elle aura en ligne de mire un possible grand groupe parlementaire en juin prochain…

Analyse du 1er tour de l’élection présidentielle à la Réunion :

Alors que Nicolas Dupont-Aignan est arrivé 9ème en Hexagone, il est à la Réunion en 6ème place devant la candidate socialiste et le candidat écolo… Et j’en suis fier d’y avoir contribué par mon modeste vote !
Le “en même temps” (in)soumis…
La Réunion, terre d’insoumission “et en même temps” de soumission… La première personnalité Réunionnaise a appelé à voter Macron est la présidente de Région de la Réunion, soutient de Mélenchon. Après s’être vendu pour un simple chèque en pleine présidentielle, elle semble avoir été désigné par Matignon comme la principale interlocutrice et potentielle relaie de la Macronie dans notre département insoumis ! Pas sur que cet appel passe auprès de l’électorat véritablement “insoumis”…
Le succès électorale de Mélenchon en Outre-Mer est quasiment similaire au vote d’un candidat socialiste d’antan… Donc rien d’étonnant qu’en redevenant social-démocrate, il appel à faire une cohabitation à Matignon avec Macron et qu’il échange avec Macron le soir de sa défaite… Cette trahison est très mal prise par ses électeurs ultramarins radicalement plus antipass et antivax contrairement au niveau national avec les électeurs insoummis bobos sociaux-démocrates de grandes-villes…
Je ne suis pas sur que ça soit une bonne idée de venir sur un volcan social qui bout à faire la drague électorale la plus caricaturale durant un entre-deux tour des présidentielles… Mais qui est-ce qui a eu cette foutu idée de ramener le pire porte-parole de Macron ici ???
L’ancien socialiste En Marche pense peut-être que les Réunionnais sont cons, je dis ça je dis rien…
“Bonjour les gueux, faites barrages contre l’extrême-droate en votant pour nous qui avons détruis les acquis sociaux du C.N.R. et avons détruis les libertés publics et individuels !”
Le roi thaumaturge est venu bénir le peuple réunionnais ! ✨Puthandu Vazthukal🔥 Bon nouvel an tamoul à tous !
Seigneur Dieu tout-puissant,
Que le règne de Macron s’arrête,
Que ta volonté soit faite dans le ciel,
Comme à la Réunion : Amen !
#Pâque #Crucifixion
Le Sud est en Marche !
Melchior (LR), Dindar (UDI), Annette (PS), Virapoullé fils (LR), Dennemont (ex-UMP, ex-PS et maintenant LREM), Fontaine (LR), T.A.K. (DVD) sont En Marche !
Bello (PLR/LFI) est en Marche ! L’insistance de Castex pour lui réitérer d’appeler à voter Macron comme elle l’a déjà fait le 10 avril à 22h05 est vraiment malsain et démontre qu’un énorme deal a été fait entre Bello et Macron depuis le chèque de la N.R.L à Matignon…
La Macronie croit qu’un simple voyage et appel des élus ultramarins locaux en la faveur de Macron va permettre le transfert des voix contestataires des électeurs de Mélenchon sur la candidature de Macron au second tour… Je me demande s’ils se rendent compte qu’ils font naturellement campagne pour Marine Le Pen en faisant tout ce cirque médiatique avec la soumission de toute la classe politique à Macron…
Surtout qu’en même temps, le prix des denrées alimentaires explosent à la Réunion… Quelle indécence ce drague électorale qui passe mal !
Après la trahison de Mélenchon qui flirte avec Macron, la Macronie débarque à la Réunion pensant pouvoir capter facilement l’électorat créole réfractaire après 5 ans d’humiliation: reforme des retraites, crise Gilet Jaune, confinement, couvre-feu, restrictions en tout genre, vaccin, pass vaccinal et j’en passe… Bref, ils sont vraiment à côté de la plaque !
Le séisme politique que va provoquer le succès électoral de Marine Le Pen dans les Outre-Mer, mais surtout notamment ici à la Réunion va faire ressurgir tout ces vieux démons du passé lié au débat de l’autonomie: Comment promouvoir autant la décentralisation tout en restant un pur jacobin? Est-ce que la Vème République soumis aux traités européens n’a pas t-elle été vidé de sa substance ?!?!
Younous Omarjee en Corse : « Le mouvement de l’histoire est la prise en compte des particularités ». L’autonomie tout en restant dans l’UE est un piège mondialiste qui veut achever les reliquats d’état-nations, tout en en donnant l’illusion de l’autonomie aux régions via la décentralisation…

L’approche des élections législatives à la Réunion :

Avant de pouvoir d’analyser quoique ce soit par rapport aux élections législatives, il ne faudrait pas sous-estimer l’influence des élections présidentielles l’impact de ces 3ème tour malgré la présence des machines électorales ancrées localement qui divergent avec l’élection nationale. Depuis l’élection présidentielle de 2017, nous pouvons constater deux Réunion qui s’opposent, l’un où le vote Le Pen est un sur-perfomance par rapport à sa moyenne départementale et Macron en sous-performance. Et l’autre Réunion où c’est cette fois-ci Macron qui superforme et Le Pen est en sous-performance !
Les communes de la zone Est de la Réunion comprend: Ste-Marie, Ste-Suzanne, St-André, Bras-Panon, Salazie, St-Benoit, La Plaine-des-Palmistes, Ste-Rose, St Philippe, St-Joseph, Petite-Île, Le Tampon, L’Entre-Deux, St-Louis et Cilaos. Ce sont dans ces communes où Marine Le Pen fait ses meilleurs scores au premier tour, confirmé au second tour, au-dessus de la moyenne départementale. En revanche, les communes de la zone Ouest de la Réunion: St-Denis, La Possession, Le Port, St-Paul, Les Trois-Bassins, St-Leu, Les Avirons et St-Pierre. Ce sont celles où Macron lui fait un meilleur score que sa moyenne départementale.
Lors de ce premier tour de l’élection présidentielle de 2022, le même clivage entre la Réunion de l’Est et la Réunion de l’Ouest persiste et se confirme avec le même différentiel de sur-performance ou sous-performance par rapport au score régionale de Marine Le Pen dans les mêmes communes précédemment cité. En 2017, l’électorat insoumis des communes de la Réunion de l’Est s’est plutôt très bien reporté sur le vote de Le Pen au second tour, tandis que dans l’électorat de Mélenchon des communes de la Réunion de l’Ouest s’est plutôt bien reporté sur le vote de Macron au second tour. C’est cette même dynamique qui risque de se reproduire le dimanche 24 avril 2022…
L’électorat de la Réunion de l’Est peut être caricaturer par la prédominance de la niche électorale social-patriote, c’est-à-dire économiquement de gauche mais capable à se fondre dans un vote contestataire de droite. En revanche, l’électorat de la Réunion de l’Ouest peut être caricaturer par la prédominance des niches électorales multiculturaliste diplômée ou révolté plutôt peu diplômé, c’est-à-dire incapable de sauter symboliquement le clivage gauche/droite par matrixage antiraciste primaire. Tout les instituts de sondages montrent bien que lors de ce second tour Marine Le Pen fait une percée au sein des niches électorales traditionnellement de la gauche contestataire, bien que beaucoup peuvent rester réfractaires à ce transfert de vote préférant l’abstention entre la peste et le choléra. Le succès électorale de Le Pen du second tour dans la Réunion de l’Est peut totalement éclipser le succès de Mélenchon du premier tour, alors que la Réunion de l’Ouest va connaitre quant à lui plutôt une large vote abstention. Ceci s’explique notamment par la présence de très grosse ville remplis de profils de cités ou de classe moyenne tel que St-Denis, Le Port, St-Paul ou encore St-Pierre en total opposition avec le reste de la Réunion à semi rural et délaissé…
Par un calcul en terme de différence de transfert de voix entre le score de Mélenchon du 1er tour de 2017 sur la candidature de Le Pen au 2nd tour toujours de 2017, que je me suis permis de faire une simple projection des transferts de voix de Mélenchon au 1er tour 2022 sur le vote de Le Pen ce dimanche 24 avril 2022 avec la marge d’erreur de 2017… Ce qui donnerait Marine Le Pen entre 65% et au-delà dans les communes de : St-Joseph, Cilaos, St-Philippe, La Plaine-des-Palmistes et Salazie. Entre 55% et 65% dans les communes du: Tampon, St-Louis, Bras-Panon, l’Entre-Deux, St-Benoit, Ste-Marie, Ste-Rose, l’Etang-Salé et Petite-Île. Entre 40% et 55% dans les communes: Trois-Bassins, St-Pierre, Les Avirons, Ste-Suzanne, Le Port, St-Denis, St-Leu, St-Paul et la Possession. Pour conclure, Marine Le Pen arriverait en tête à la Réunion à environ 56,75% selon l’institut “Ispos Sagis Robert Julien”… Va savoir si mes calcules seront justes, je teste ma propre logique sans connaitre l’abstention à l’avance. Donc oui, je peux royalement me gourer !
Faire barrage à l’extreme-droate en votant, pour ensuite aux législatives former un groupe anti-Macron. Voici la nouvelle prouesse du député et secrétaire générale du PS de la fédération de la Réunion, dont sa candidate a fait localement 1,6%. Même David Morel a été plus crédible en disant qu’il respectera le choix des réunionnais dimanche 24 ans sans donner de consigne de vote, tout en faisant des yeux doux au RN qu’il a comparé au RPR d’antan…
La protégé insoumise de Bello ne fait que mimer sa mère spirituelle… en appelant à voter Macron ! Mais bon, Macron s’en sort pas si mal dans ce côté ouest de la Réunion… Va-t-elle gagner son duel prévisible avec la LR Audrey Fontaine? On s’en fout, elles sont toutes les deux Macron-compatible !
Le seul député qui a osé sauté le pas ! Mais bon face au retour de Thierry Robert, serait-ce suffisant de surfer sur la vague bleu marine en tant qu’ancien du RPR? Sachant qu’il est dans une circonscription où en 2017 le vote insoumis s’est plutôt mal transféré sur le vote mariniste et qu’il y a d’autres candidats outsiders sur place…
Pour une opposition en carton contre ce bouffon d’Emmanuel Macron, votez le poulain du Barron à côté du locataire loufoque de Matignon : David Lorion !!! C’était ma phrase de conclusion quand j’ai écrit un article l’année dernière sur la morte de la droite gaulliste réunionnaise qui était trop Macron-compatible pour moi. La prophétie a dépassé le maitre, j’ai visé (trop) juste ! Pour autant, personne peut véritablement le concurrencer, ni même sa concurrente de gauche Emeline K’Bidi méconnue du public… Mais comment pouvoir être LR-Macron-compatible dans une circonscription où 2 des 3 communes qui la composent s’apprêtent à plébisciter Marine Le Pen ?
Libre mais surtout isolée et inaudible en tant que porte-parole de Pécresse, sans avoir eu l’investiture LR étant le victime collatéral de la mésentence entre le clan Fontaine et le clan Robert… De l’autre côté, TAK qui parraine Macron, tout en envoyant son fils sur une terre qui vote Marine Le Pen… Le vrai casse-tête incompréhensible semble s’y jouer, là où Marine Le Pen un de son meilleur socre dans quelques jours…
Ratenon semble être l’unique député sortant qui comprend que sa circonscription est celui qui contient le plus large vote favorable à la candidature de Madame Le Pen dès le premier tour et s’attend à une vague bleu marine au second… Dans sa formule “les fâchés ne sont pas des fachos” en est bien la preuve ! Va savoir si ses doubles concurrent Ridwane Issa de la municipalité Banian de St-Benoit, en deal ou pas avec le clan macroniste des Virapoullé de St-André, qui pourrait se présenter vont-ils pouvoir dégommer notre Lassalle péï élu un peu au hasard en 2017? Enfin le hasard, pas si tellement que ça selon Fontaine qui voulait éliminer Gonthier, le proche de l’ex président de Région…
La meilleure pour la fin: celle qu’on n’a jamais entendu parler pendant 5 ans, la médecin fantôme de l’Assemblée National qui n’a donné aucun avis sur la crise sanitaire… Il ne faut pas chercher plus loin pour comprendre que cette circonscription est prisé de beaucoup trop de personne gourmande…
Pour conclure, appelez-moi “Jacques Attali Réunionnais”, ou “Patrick Buisson version 974”, mais bien sûr sans arriver à leur cheville… Non, on va faire plus modeste: je suis un peu le Christophe Guilluy créole ! Ma passion n’est pas la politique, mais la sociologie électorale !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.